Sage Femme (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Western (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

GIJON 2015 Palmarès

email print share on facebook share on twitter share on google+

Gijon couronne Hong Sang-Soo et Arturo Ripstein

par 

- Right Now, Wrong Then a été élu meilleur film ; le titre hispano-mexicain La calle de la amargura a eu le prix de la mise en scène

Gijon couronne Hong Sang-Soo et Arturo Ripstein
Arturo Ripstein, présent cette semaine à Gijon

Le Coréen Hong Sang-Soo est un régulier du Festival internacional de Gijon : il y a deux éditions, l'événement asturien lui dédiait une rétrospective et il ne s'est pas passé une édition, ces trois dernières années, où son travail n'a pas été représenté. Cette année, le voilà lauréat du prix du meilleur film pour Right Now, Wrong Then, qui a également reçu le Prix Principauté des Asturies pour le meilleur film et le prix du meilleur acteur (Jung Jae-Young), répétant ainsi son succès à Locarno (lire l'article). De son côté, Arturo Ripstein a été primé pour la mise en scène de la coproduction hispano-mexicaine La calle de la amargura [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, qui a également remporté le Prix Gil Parrondo des meilleurs décors, ex aequo avec le film nord-américain The Diary of a Teenage Girl.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le prix d'interprétation féminine est allé à Loubna Abidar pour sa performance dans le rôle d'une prostituée dans le film franco-marocain interdit au Maroc Much Loved [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Nabil Ayouch, qui a également décroché le Prix FIPRESCI. Le prix du meilleur scénario et le Prix spécial du jury ont récompensé La delgada línea amarilla, un road movie mexicain signé Celso García. Dans la section Animaficx, le prix est allé à The Magic Mountain [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Anca Damian (Roumanie/Pologne/France) et des mentions spéciales ont été accordées à Adama [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
ainsi qu'au titre japonais The Boy and The Beast.

Claire Simon a raflé le Prix Docuficx pour Le Bois dont les rêves sont faits [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la part d'un jury qui comprenait Mauro Herce (lire l'interview). Le public, venu nombreux, a choisi pour favori parmi les films en compétition le titre germano-danois Land of Mine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Louis Hofmann
interview : Martin Zandvliet
fiche film
]
. Dans la section Rellumes, il a élu Operación México, un pacto de amor (Argentine) et dans la section Gran angular fictions, il a voté pour un film espagnol, La novia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Paula Ortiz
fiche film
]
.

Les 12 000 jeunes qui ont assisté aux séances de la section Enfants terribles ont récompensé deux films européens : Il ragazzo invisibile [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Gabriele Salvatores
fiche film
]
de Gabriele Salvatores (Italie) et Dessau Dancers de Jan Martin Scharf (Allemagne). Le nouveau Prix CIMA du meilleur film par une réalisatrice a été accordé à Sacha Polak pour Zurich [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Pays-Bas/Belgique/Allemagne).

(Traduit de l'espagnol)

Film Business Course
WBImages Locarno
Emilia Romagna_site FR
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss