Sage Femme (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Western (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS États-Unis/Europe

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Festival Slamdance dévoile son programme, où l'Europe est présente

par 

- Le festival de cinéma indépendant américain parallèle à Sundance accueille plusieurs titres européens dans ses différentes sections

Le Festival Slamdance dévoile son programme, où l'Europe est présente
Last Summer de Leonardo Guerra Seragnoli

Le Festival Slamdance, parfois qualifié de "petite soeur alternative" de la manifestation également ancrée à Park City, dans l'Utah, c'est-à-dire Sundance, se présente comme "une vitrine pour le cinéma brut et innovant". Depuis sa création en 1995, l'événement est devenu une institution qui fonctionne toute l'année pour encourager le cinéma d'avant-garde, en plus de s'établir parmi les festivals de cinéma indépendant les plus importants du monde. C'est là qu'on a pu voir naître des talents comme Christopher Nolan (Interstellar [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
The Dark Knight Trilogy) et Marc Foster (Monster’s BallWorld War Z [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), pour n'en citer que deux. La 21ème édition de Slamdance (22-28 janvier 2016) proposera un beau programme comprenant plusieurs titres européens dans ses différentes sections.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dans la compétition Longs-métrages de fiction, qui n'accueille que des premiers longs-métrages au budget de moins d'un million de dollars qui n'ont pas de distributeur, deux films européens ont été choisis : le drame italien Last Summer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Leonardo Guerra Seragnoli, qui se passe sur un yacht de luxe où une mère privée de la garde de son fils passe ses derniers jours avec lui ; The Lesson du scénariste-réalisateur britannique Ruth Platt, qui est une sorte originale de film d'horreur sur la relation d'un enseignant torturé avec ses élèves, des jeunes à problèmes qui sont obligés de subir sa colère. Dans la section documentaire, l'Allemande Monika Pirch présente 1ha 43a, sur une femme qui hérite d'une ferme près de Dusseldorf et veut explorer le potentiel de son nouveau champ.

Parmi les Séances spéciales, on trouve : Embers de Claire Carré, une coproduction entre la Pologne et les États-Unis dont l'action se passe dans un futur post-apocalyptique où les humains ont perdu la faculté de la mémoire suite à une épidémie neurologique ; Let's Be Evil du scénariste-réalisateur britannique Martin Owen, sur un institut secret proposant des cours avancés pour les enfants surdoués qui tombe dans le chaos ; la comédie dramatique allemande Alky Alky d'Axel Ranisch, sur l'amitié destructrice qui unit deux hommes adultes ; The Successor des Italiens Mattia Epifani et Francesco Lefons, sur un ancien fabricant de mines anti-personnel qui va en Bosnie pour regarder en face les fantômes de son passé.

(Traduit de l'anglais)

DPC
WBImages Locarno
Swiss Locarno
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss