La Lune de Jupiter (2017)
120 battements par minute (2017)
In the Fade (2017)
Jeune femme (2017)
Makala (2017)
A Ciambra (2017)
Happy End (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

GÖTEBORG 2016

email print share on facebook share on twitter share on google+

450 films au programme du 39e Festival de Göteborg

par 

- The Yard, de Måns Månsson, et Satisfaction 1720, d'Henrik Ruben Genz, feront respectivement l'ouverture et la clôture du plus grand festival international de Scandinavie (29 janvier-8 février 2016)

450 films au programme du 39e Festival de Göteborg
The Yard by Måns Månsson

Le Suédois Måns Månsson, lauréat l'année dernière au Festival international de Göteborg des 22 000 euros de la Bourse Mai Zetterling, y fera son retour cette année pour ouvrir le bal avec The Yard [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, adapté d'un roman autobiographique de son compatriote Kristian Lundberg.

Dans le film, l'acteur Anders Mossling joue Lundberg au moment où il n'arrive plus à survivre comme critique et prend un travail de journalier dans le port de Malmö. Après l'ouverture, du 29 janvier au 8 février, le festival proposera pas moins de 450 films provenant de 84 pays.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Månsson sera présent au Cinéma Draken pour la cérémonie d'ouverture du 39e Festival de Göteborg. Parmi les hôtes de marque de l'événement, on peut aussi mentionner la réalisatrice/compositrice/artiste Laurie Anderson (qui présentera son petit dernier : Heart of a Dog [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), la productrice et réalisatrice grecque Athina Rachel Tsangari (qui montrera Chevalier [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), l'acteur américain nouvellement réalisateur Brady Corbet, le réalisateur italien Luca Guadagnino et le Nigérian Biyi Bandele

Göteborg a déjà annoncé un gros plan sur l'Italie baptisé Viva Italia! (lire l'article) ; le festival va également dédier toute une section au cinéma nigérian : la section Next: Nollywood.

Par ailleurs, huit films nordiques se disputeront le million de couronnes suédoises (109 000 euros) en jeu avec le Dragon nordique : les films danois A War [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Tobias Lindholm
fiche film
]
de Tobias Lindholm, Land of Mine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Louis Hofmann
interview : Martin Zandvliet
fiche film
]
 de Martin Zandvliet et The Model [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mads Matthiesen, The Mine [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 du Finlandais Aleksi Salmenperä, Sparrows [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Rúnar Rúnarsson
fiche film
]
de l'Islandais Rúnar Rúnarsson, Welcome to Norway! de Rune Denstad Langlo, le titre suédois Granny's Dancing on the Table [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Hanna Sköld et le film d'ouverture de Månsson, The Yard. Cette année, le Dragon nordique d'honneur sera remis à la Danoise Susanne Bier.

Huit autres films se disputeront le Prix Ingmar Bergman du meilleur premier long-métrage international. Sont représentés  dans la course pour ce prestigieux trophée (créé par Bergman lui-même) la Turquie, Israël, l'Italie, les États-Unis, la Géorgie, le Canada, la Thaïlande et la Serbie. Huit titres postulent pour le titre de meilleur documentaire nordique, dont une majorité de films suédois, comme Reflections de Sara Broos, Don Juan [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Jerzy Sladkowski, Extra Material de Maximilien Van Aertryck et Remember When I Die de Maria Bäck.

Dans le cadre de la section spéciale Great Films – Great Directors et des avant-premières en Suède, le festival et le magazine de football Offside ont invité des stars du ballon rond à discuter de la victoire improbable du Danemark à l'Euro 92, organisé en Suède au Stade Ullevi. Cette victoire est au centre de Summer of ‘92 [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Esben Smed
fiche film
]
du Danois Kasper Barfoed, qui sera projeté, de même que trois autres films footballistiques.

La clôture du festival sera assurée par un autre film danois : Satisfaction 1720 de Henrik Ruben Genz, sur le héros de guerre dano-norvégien du XVIIIème siècle Peter Tordenskjold, qui était à son époque l'équivalent d'une rock star à la nôtre.

(Traduit de l'anglais)

Producers on the Move
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Italian Pavilion Cannes