Une vie (2016)
Out (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Glory (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Espagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Las furias: le rêve cinématographique de Miguel del Arco devient réalité

par 

- La post-production du premier long-métrage du célèbre homme de théâtre s’achève. À l’affiche de ce film, Emma Suárez, Bárbara Lennie et José Sacristán

Las furias: le rêve cinématographique de Miguel del Arco devient réalité
José Sacristán pendant le tournage de Las furias

Miguel del Arco n’a cessé de recevoir des éloges du monde du théâtre espagnol ces dernières années grâce à son travail d’auteur et de metteur en scène dans des projets à succès tels que La función por hacerVeraneantes et l’adaptation du Misanthrope, interprétée par Bárbara Lennie. L’actrice se retrouve d’ailleurs en tête d’affiche du très attendu premier long-métrage de Del Arco, Las Furias [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, un film tourné en six semaines l’été dernier à Madrid et en Cantabrie. À ses côtés, des acteurs de premier ordre tels que José Sacristán, Emma SuárezMercedes Sampietro, Gonzalo de Castro, Carmen Machi, Pere Arquillué, Elisabet Gelabert et Macarena Sanz.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette comédie dramatique est produite par Aquí y Allí Films (La niña de fuego [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Carlos Vermut
fiche film
]
, Hablar [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joaquín Oristrell
fiche film
]
) et Kamikaze Producciones (fondé par Del Arco et Aitor Tejada), avec la collaboration de TVE et Movistar+. Miguel del Arco a écrit le scénario du film qu’il a également réalisé. Il avait précédemment déjà tourné trois courts-métrages ainsi qu’un certain nombre de séries télévisées, et s’était également retrouvé devant la caméra. Le montage du film a été confié à la formidable Teresa Font.

Selon l’auteur-réalisateur, Las Furias présente une certaine ressemblance avec Magnolia de l’américain PT Anderson, car "les personnages ont aussi des cicatrices émotionnelles". Dans cette histoire, tout commence le jour où une septuagénaire, la matriarche de la famille Ponte Alegre, annonce à ses enfants qu’elle souhaite vendre la grande maison familiale située sur la côte où ils avaient l’habitude de passer leurs vacances d’été.

Elle décide donc de les faire venir récupérer les objets qu’ils pourraient avoir envie de conserver. Le frère aîné suggère alors de profiter de ce rassemblement pour célébrer son mariage avec la femme qui partage sa vie depuis plus de 15 ans, mais qui ne s’entend pas très bien avec le reste de la famille. En l’espace d’un week-end, tout tourne soudain autour de sujets du genre "qu’est-ce qui ne va pas chez toi, je n’arrive pas à y croire, ça n’aurait jamais dû arriver, ce qui devait arriver arriva". Le film prouve "que le changement est la seule constante de la nature". 

Sa sortie en salle est prévue pour le deuxième semestre 2016 après son passage dans les festivals.

(Traduit de l'espagnol)

DPC
WBImages Locarno
Swiss Locarno
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss