La Colère d'un homme patient (2016)
Orpheline (2016)
Félicité (2017)
Paris La Blanche (2016)
Waldstille (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Noces (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INSTITUTIONS Roumanie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Ministre de la Culture roumain réorganise le Centre du Cinéma et lance une loi sur le cinéma

par 

- Son plan pour 2016 révèle les grandes stratégies culturelles du nouveau gouvernement

Le Ministre de la Culture roumain réorganise le Centre du Cinéma et lance une loi sur le cinéma

Le Ministre de la Culture roumain Vlad Alexandrescu vient de rendre public un plan pour l'année 2016 qui prévoit en particulier la réorganisation du Centre national de la cinématographie de Roumanie, dont les activités ont été ces dernières années sujettes à controverse. 

Citant sa complexité hiérarchique et l'inefficacité de ses différents départements comme les points faibles du secteur de la culture du pays, et considérant que l'absence de stratégie serait une grande menace pour l'avenir, le ministre a annoncé que les activités du Centre seraient réorganisées selon les dispositions d'une nouvelle norme à partir de septembre 2016. "Changer la norme régulant les activités du Centre fait partie de notre stratégie pour offrir un système de financement plus efficace et transparent à notre industrie du film", a dit le ministre. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Alexandrescu a également indiqué qu'une nouvelle loi sur le cinéma serait présentée par le gouvernement d'ici octobre 2016. La loi actuelle a été conçue pour encourager avant tout la production, mais il existe un tel fossé entre le succès impressionnant du cinéma roumain à l'étranger et la réception qui lui est faite en Roumanie que le cinéma local a besoin d'une loi qui s'occupe aussi de la distribution des films nationaux dans le pays et de leur promotion. La nouvelle loi prévoira aussi des programmes éducatifs "dans tous les domaines et pour tous les âges", a précisé le ministre.

En attendant le nouveau règlement du Centre national de la cinématographie et la loi sur le cinéma, le ministre a nommé deux membres au comité de direction du Centre : le critique Andrei Rus et Alex Trăilă (qui travaille pour When East Meets West et le marché CineLink).

(Traduit de l'anglais)

Bridging the Dragon
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home