Makala (2017)
The Square (2017)
120 battements par minute (2017)
You Were Never Really Here (2017)
In the Fade (2017)
Mise à mort du cerf sacré (2017)
Jeune femme (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

ROTTERDAM 2016 Espagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Esa sensación, Portabella et Duque sont les ambassadeurs de l'Espagne à Rotterdam

par 

- Le film de Cavestany, Hernando et Génisson a été sélectionné dans le festival hollandais, qui montrera aussi en avant-première les documentaires du maestro catalan et du cinéaste vénézuélien

Esa sensación, Portabella et Duque sont les ambassadeurs de l'Espagne à Rotterdam
Esa sensación de Juan Cavestany, Pablo Hernando et Julián Génisson

Alors que le Festival de Berlin n'a choisi aucun titre espagnol, celui de Rotterdam a choisi de miser sur les courants les plus alternatifs du cinéma ibérique. Témoin de cette audace : la sélection de Juan Cavestany (Gente en sitios [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Dispongo de barcos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Pablo Hernando (Prix spécial Nouvelles vagues au dernier Festival de Séville pour Berserker [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pablo Hernando
fiche film
]
) et Julián Génisson (acteur, cinéaste et membre du groupe Canódromo Abandonado) pour un titre qui s'appelle Esa sensación [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juan Cavestany
fiche film
]
(lire l'article) et qui a été mis au programme de la section Bright Future. Le film, tourné de manière totalement libre pendant l'été 2015 avec les comédiens Vito Sanz, Bárbara Santa Cruz et Lorena Iglesias, alterne trois histoires dont l'objectif est de provoquer et surprendre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Oleg y las raras artes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le nouveau documentaire d'Andrés Duque, produit par Intropia Media et Estudi Playtime avec Lluis Miñarro comme producteur associé, va être projeté le 2 février dans la section Voices. Duque est bien connu sur le circuit des festivals pour Iván Z, sur feu le père du cinéma espagnol moderne : Zulueta, auquel on doit le film culte Arrebato- o Color perro que huye. Cette fois, le documentariste s'est intéressé à une figure controversée de la musique russe : Oleg Nikolaevich Karavaychuk. Le film fera ensuite son avant-première espagnole dans le cadre du Festival Punto de Vista.

La délégation espagnole à Rotterdam est complétée par une rétrospective dédiée à la très importante École de Barcelone et à un de ses chefs de file majeurs : le vétéran adulé Pere Portabella. Il profitera de l'occasion pour dévoiler en avant-première mondiale Informe general II. El nuevo rapto de Europa [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, un titre qui réfléchit sur les changements politiques en Espagne et sortira dans son pays juste après sa projection à Rotterdam, à savoir le 5 février.

Il faut mentionner aussi la sélection par l'événement néerlandais de deux courts-métrages espagnols : Tout le monde aime le bord de la mer de Keina Espiñeira, en lice pour le Tiger Award, et With All Our Cameras, de Miguel López Beraza, au programme de la section Voices Short2016.

(Traduit de l'espagnol)

Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

ELO Film School