La Lune de Jupiter (2017)
120 battements par minute (2017)
In the Fade (2017)
Jeune femme (2017)
Makala (2017)
A Ciambra (2017)
Happy End (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

ROTTERDAM 2016

email print share on facebook share on twitter share on google+

Where I Grow Old : Petite visite introspective à Belo Horizonte

par 

- Le premier long-métrage de Marília Rocha dépeint un Brésil saisissant et décrit les questionnements existentiels de deux femmes d’origine portugaise

Where I Grow Old : Petite visite introspective à Belo Horizonte

La documentariste portugaise Marília Rocha a présenté à Rotterdam son premier long-métrage de fiction, intitulé Where I Grow Old [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Le film concourait pour le Tigre d’or dans la section Bright Future.

Francisca (Francisca Manuel), une jeune femme d’origine portugaise à la veille de ses 30 ans, vit à Belo Horizonte (Brésil) depuis bientôt un an quand son quotidien se trouve soudainement bouleversé par l’arrivée de Teresa (Elizabete Francisca), une vieille connaissance. Cette dernière est une vraie boule d’énergie au caractère bien trempé, ce que Francisca trouve agaçant et plaisant à la fois. En effet, même si Francisca est heureuse d’avoir une amie proche à ses côtés, elle ne souhaite pas que sa vie personnelle soit exposée aux yeux de quelqu’un d’autre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’interaction entre ces deux femmes aux personnalités opposées et la ville de Belo Horizonte sont au centre du film, mais ce dernier s'arrête aussi sur une question existentielle que se posent les deux jeunes femmes : elles se demandent sans arrêt quel serait le lieu idéal où s’installer pour vieillir. Rocha fait entrer en scène ses deux héroïnes et les développe à la perfection, soulignant bien les facettes de leur personnalité qui influencent de plus leur façon de voir le monde qui les entoure. Francisca et Teresa ont toutes deux une vision artistique de la vie et courent après des images, des sensations et des émotions que le public parvient également à ressentir grâce à l'approche réaliste choisie par Rocha pour nous faire découvrir le Brésil.

En effet, le troisième personnage central du film est la ville de Belo Horizonte elle-même, dont le film rend remarquablement bien les détails et les couleurs à l’écran. La belle exécution de cette représentation réaliste tient à l’expérience de Rocha en tant que documentariste, mais aussi et surtout au fait que tous les acteurs du film sont des amateurs (bien qu'on ne le remarque absolument pas de prime abord). La culture de la ville brésilienne, qui compte parmi les moins touristiques du pays, est portée à l’écran avec beaucoup de justesse par Rocha : coutumes, traditions, musique et mentalités locales s'épousent pour produire un tableau des plus vivants qui immerge bel et bien le spectateur dans les ruelles étroites de Belo Horizonte, de sorte qu'il peut se faire sa propre idée des décisions prises par les personnages en fonction de ses inclinations personnelles.

Where I Grow Old a été coproduit par Anavilhana Filmes (Brésil) et Terratreme Filmes (Portugal). Les ventes internationales du film sont assurées par FiGa Films.

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

Producers on the Move
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Filmitalia Cannes 2017