La Fille inconnue (2016)
Baccalauréat (2016)
María (y los demás) (2016)
United States of Love (2016)
Waves (2016)
Il più grande sogno (2016)
American Honey (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BERLIN 2016 Palmarès

email print share on facebook share on twitter share on google+

Fuocoammare reçoit l'Ours d'or : Berlin prime un 7e art humaniste

par 

- BERLIN 2016 : Le jury de Meryl Streep récompense le documentaire de Gianfranco Rosi sur Lampedusa, l'île aux migrants. Le cinéma européen est bien représenté au palmarès

Fuocoammare reçoit l'Ours d'or : Berlin prime un 7e art humaniste
Gianfranco Rosi avec son Ours d'Or

C'est une Europe généreuse qu'a voulu primer cette année le Festival de Berlin en remettant son Ours d'or au documentariste déjà couronné par un Lion à Venise Gianfranco Rosi, pour Fuocoammare [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Gianfranco Rosi
fiche film
]
, une très belle oeuvre qui tourne nos regards sur la situation de tous ces migrants dont le seul espoir périt trop souvent dans la cale obscure d'un bateau, au large de la petite île italienne de Lampedusa.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Sous l'égide de son directeur Dieter Kosslick, la cérémonie de clôture de l'événement s'est ouverte sur un message à l'intention des migrants de plus en plus nombreux à nos portes (et nos ports) et sur la remise d'un Ours d'argent au court-métrage de coproduction britannique, hollandaise et danoise A Man Returned de Mahdi Fleifel, lui-même un ancien réfugié devenu européen. Le gala s'est donc également achevé sur cette même bouleversante pensée. Sur scène, après avoir reçu son prix des mains d'une Meryl Streep très touchée, comme l'ensemble de son jury, par le dialogue profond que peut avoir l'art avec le réel, et ce avec une tenue et une décence, le réalisateur de Fuocoammare a dédié le film aux gens de Lampedusa, cette petite communauté de marins au milieu de la Méditerranée qui ouvre ses bras depuis des années à des hommes et femmes dont la vie tient à un fil, le fil tenu de l'horizon vers lequel ils sont ballottés dans de pauvres embarcations dont une grande partie ne ressortent pas vivants.

Dans les catégories d'argent, l'Europe était également à l'honneur. Trois ans après le superbe La Femme du ferrailleur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Danis Tanović
festival scope
fiche film
]
, le cinéaste bosnien oscarisé Danis Tanovic a de nouveau reçu le Grand Prix du jury pour Mort à Sarajevo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Danis Tanovic
fiche film
]
. Le jury a été impressionné par cette mosaïque subtile et effervescente dans le cadre du célèbre Hôtel Europa de la ville des Balkans où l'archiduc François-Ferdinand tomba, abattu par l'anarchiste Gavrilo Princip, sonnant le glas d'un monde qui n'avait pas encore commencé à compter ses guerres mondiales et marquant le début d'une longue danse macabre. 

L'Ours d'argent de la mise en scène est allé à la Française Mia Hansen-Love pour L'Avenir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Mia Hansen-Løve
fiche film
]
, un film dont la finesse et la sensibilité, magnifiées par le jeu d'Isabelle Huppert, ont conquis le jury. Les mêmes qualités ont été reconnues à l'actrice danoise Trine Dyrholm pour sa performance toute en fragilité dans le rôle de l'héroïne de The Commune [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Thomas Vinterberg
fiche film
]
de l'excellent Thomas Vinterberg, celui d'une femme qui lentement, avec sa jeunesse, perd tout ce qu'elle lui avait offert. Un autre récit féminin bouleversant, United States of Love [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Tomasz Wasilewski
fiche film
]
du Polonais Tomasz Wasilewski, a été récompensé pour son complexe scénario, laissant le réalisateur et scénariste "sans voix". 

Enfin, pour compléter le bal des trophées européens et ramener l'attention sur les pays qui se battent encore pour leur liberté, Berlin a couronné doublement la coproduction belgo-tunisienne Hedi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Mohammed Ben Attia, offrant l'Ours d'argent du meilleur acteur à Majd Mastoura pour la douceur de son interprétation et le prix du meilleur premier film à son talentueux réalisateur. 

Liste complète des lauréats :

Ours d'or du meilleur film
Fuocoammare [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Gianfranco Rosi
fiche film
]
 - Gianfranco Rosi

Ours d'argent – Grand prix du jury
Death in Sarajevo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Danis Tanovic
fiche film
]
 - Danis Tanovic

Prix Alfred Bauer
A Lullaby to The Sorrowful Mystery - Lav Diaz

Ours d'argent du meilleur réalisateur
Mia Hansen-Løve - L'avenir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Mia Hansen-Løve
fiche film
]


Ours d'argent de la meilleure actrice
Trine Dyrholm - The Commune [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Thomas Vinterberg
fiche film
]


Ours d'argent du meilleur acteur
Majd Mastoura - Hedi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]


Ours d'argent du meilleur scenario
United States of Love [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Tomasz Wasilewski
fiche film
]
 - Tomasz Wasilewski

Ours d'argent de la plus belle contribution artistique
Mark Lee Ping-Bing - Crosscurrent

Prix du meilleur premier film
Hedi - Mohamed Ben Attia

Ours d'or du meilleur court métrage
Balada de um batraquio - Leonor Teles

Ours d'argent - court métrage
A Man Returned - Mahdi Fleifel

Meilleur Film Generation KPlus
The Trap - Jayaraj Rajasekharan Nair

Meilleur Film
 Generation 14Plus
Mellow Mud [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Renars Vimba
fiche film
]
 - Renārs Vimba

Teddy Award
Tomcat [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Händl Klaus

(Traduit de l'anglais)

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home