Nocturama (2016)
Paris La Blanche (2016)
Félicité (2017)
Waldstille (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Noces (2016)
La Colère d'un homme patient (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Espagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Clara Lago part en Órbita 9

par 

- Hatem Khraiche a choisi l'actrice de Ocho apellidos vascos pour son 1er long-métrage, un film de SF tourné entre la Colombie et l'Espagne

Clara Lago part en Órbita 9
L'actrice Clara Lago

Clara Lago ne chôme pas. Cette année, elle va retrouver la réalisatrice María Ripoll (après Ahora o nunca [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), qui lui a confié le premier rôle de son prochain projet, No culpes al karma de lo que te pasa por gilipollas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(lire l'article), mais pour l'instant, l'actrice madrilène est à Medellín pour le tournage d'Órbita 9, le premier long-métrage du réalisateur castillan de père libanais Hatem Khraiche, qui s'est déjà illustré pour ses scénarios (comme Retornados [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et La cara oculta) et ses courts métrages (il en a écrit et réalisé six). Órbita 9 est produit en Espagne par Cactus Flower P., Mono Films et Telefónica Studios, en collaboration avec la société colombienne Dynamo Producciones et avec la participation de TVE et Movistar +. La troupe du film est complétée par Alex Gonzalez, Andrés Parra et Belén Rueda (au cinéma fin avril dans La noche que mi madre mató a mi padre –lire article–, après l'avant-première du film au Festival du cinéma espagnol de Malaga).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Órbita 9, scénarisé par Khraiche, est un récit de science-fiction dont l'héroïne, Helena, prépare depuis l'enfance une mission de survie qui fait à son insu partie d'une expérience scientifique colossale. Quand Alex (Gonzalez) fait apparition dans sa vie, il va lui donner à voir une réalité différente et extraordinaire, mais le sentiment profond qui commence à naître en  eux risque de compromettre une expérience fondamentale pour l'humanité.

Khraiche lui-même définit son film comme “un thriller romantique trépidant qui réfléchit sur ce que nous avons fait de la planète Terre et se demande si nous sommes arrivés à un point de non-retour”. Le tournage, qui va durer en tout huit semaines, doit s'effectuer entre Bogota, Vitoria et San Sebastian. Le budget du film est de 4 millions d'euros. Sa facture devrait être excellente, car il réunit une très belle équipe technique : le chef-opérateur Pau Esteve, le directeur artistique Iñigo Navarro, le monteur Antonio Frutos et le musicien Federico Jusid.

(Traduit de l'espagnol)

Bridging the Dragon
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home