Miséricorde (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Belle Dormant (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE Pays-Bas/Belgique

email print share on facebook share on twitter share on google+

Un nouveau traité entre les professionnels du cinéma néerlandais et les belges francophones

par 

- L'accord a été signé hier à Bruxelles

Un nouveau traité entre les professionnels du cinéma néerlandais et les belges francophones
Joëlle Milquet, ministre de l’Éducation, de la Culture et de l’Enfance de la Fédération Wallonie-Bruxelles (à gauche), et Jet Bussemaker, ministre de l’Éducation, de la Culture et des Sciences aux Pays-Bas (à droite), lors de la signature du traité

Hier, les Pays-Bas et la Fédération Wallonie-Bruxelles de Belgique ont signé un traité sur la coproduction cinématographique qui pose les bases nécessaires pour favoriser les coproductions bilatérales et encourager le développement de l’industrie et de la culture du cinéma sur les deux territoires. Ce nouveau traité devrait également stimuler les industries audiovisuelles et le développement des échanges culturels et économiques.  

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

“Le traité sur le cinéma signé par les Pays-Bas et la Fédération Wallonie-Bruxelles instaure un système structuré qui va favoriser la coopération entre les deux parties et offrir le meilleur cadre artistique et financier pour permettre aux professionnels de collaborer”, a déclaré Doreen Boonekamp, PDG du Fonds néerlandais pour le cinéma.

Emmanuel Roland, responsable de la Direction production cinématographique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a expliqué pourquoi ce traité était nécessaire : “Des recherches récentes ont prouvé que la coproduction internationale était indispensable dans le secteur du cinéma. D’abord, elle permet de s’ouvrir à de nouveaux horizons culturels, ce qui favorise la diversité et l’envie de découvrir de nouvelles façons de raconter des histoires et de penser. C'est aussi le meilleur moyen de stimuler les  professionnels qui collaborent à se fixer un objectif commun élevé en termes de qualité (de la photographie, du son, des décors, du montage…). Enfin, coproduire permet aux projets d’avoir accès à plus de financements et à de nouveaux marchés lors de leur distribution”.

Du fait de leurs affinités linguistiques, les Pays-Bas et la Région flamande, au nord de la Belgique, sont déjà partenaires depuis plusieurs années en matière de coproduction cinématographique. En revanche, les liens entre les Pays-Bas et la partie francophone de la Belgique étaient jusqu'ici moins étroits. Parmi les exemples récents de films qui ont réuni les deux territoires, on peut citer En amont du fleuve [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marion Hänsel
fiche film
]
 de Marion Hänsel (lire l’article), qui n’a pas encore été distribué dans les salles de cinéma.

À ce jour, au-delà de la Belgique, les Pays-Bas ont des traités de coproduction avec la France, le Canada, l’Allemagne, la Chine et l’Afrique du Sud.

(Traduit de l'anglais)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250