La Colère d'un homme patient (2016)
Orpheline (2016)
Félicité (2017)
Paris La Blanche (2016)
Waldstille (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Noces (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

OSCARS 2016 Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Un Oscar pour Morricone : “Je dédie ce prix à ma femme”

par 

- Après l'Oscar obtenu pour sa carrière en 2006, le maestro italien a décroché son 1er Academy Award pour une musique de film - pour Les Huit Salopards de Quentin Tarantino

Un Oscar pour Morricone : “Je dédie ce prix à ma femme”
Ennio Morricone avec son Oscar pour Les Huit Salopards

À 87 ans, le génial compositeur italien Ennio Morricone vient d'obtenir son premier Oscar pour une musique de film (il a obtenu un Academy Award en 2006, mais pour l'ensemble de sa carrière) pour la bande originale des Huit Salopards de Quentin Tarantino (lire l'article), après avoir été nominé à cinq reprises : pour Les Moissons du ciel (1978), The Mission (1986), Les Incorruptibles (1987),  Bugsy (1991) et Malena (2000). En recevant son prix, le maestro a dit : “Je remercie l'Academy pour ce prestigieux trophée et rends hommage aux autres candidats, notamment John Williams. Et comme il n'y a pas de grande bande originale sans un grand film pour l'inspirer, je veux remercier Quentin Tarantino de m'avoir choisi, ainsi qu'Harvey Weinstein et toute l'équipe qui a fait ce film extraordinaire. Je dédie ce prix à ma femme Maria, qui est ici avec moi”.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les Huit Salopards est le premier western que Morricone met en musique en 40 ans, sur une carrière de plus de six décennies comprenant 500 films. L’Oscar est la cerise sur le gâteau, après les victoires obtenues aux Golden Globes, aux BAFTA et aux Critics' Choice Movie Awards.

Dans le dernier numéro de la revue Segno Cinema, le pianiste et musicologue Roberto Prosseda dit de Morricone : “On connaît surtout les musiques qu'il a composées pour les films les plus célèbres, mais la valeur et l'originalité de tant d'autres des partitions qu'il a créées mériteraient d'être redécouvertes, surtout dans le cas de celles où le maestro explore des styles complexes, comme par exemple la dodécaphonie ou le néoclassicisme de Stravinsky. […] Ce qui frappe, c'est le sens de l'éclectisme avec lequel il alterne des mélodies romantiques très fines avec des expérimentations extrêmes. […] Toutes les bandes originales d'Ennio Morricone sont reconnaissables à un élément distinctif qu'on pourrait appeler 'vérité' - cette vérité pure qui fait qu'à chaque phrase musicale, l'auditeur perçoit une situation émotionnelle ou une pensée ou une vision qui prend vie avec une clarté désarmante”.

(Traduit de l'italien)

Bridging the Dragon
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home