Glory (2016)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
Out (2017)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Sage Femme (2017)
Une vie (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENT Norvège/États-Unis

email print share on facebook share on twitter share on google+

The Snowman et Downsizing vont bénéficier du premier programme d'incitation norvégien

par 

- L'adaptation du roman de Jo Nesbø par Tomas Alfredson et la comédie dramatique d'Alexander Payne profiteront des efforts norvégiens déployés pour attirer les productions internationales

The Snowman et Downsizing vont bénéficier du premier programme d'incitation norvégien
Michael Fassbender jouant Harry Hole sur le tournage de The Snowman (© Trond Solberg/VG)

Une très large part des 4,7 millions d’euros alloués par le gouvernement norvégien à son premier programme d’incitation à destination des productions cinématographiques et télévisuelles internationales, a été attribuée à The Snowman du réalisateur suédois Tomas Alfredson. Il s’agit d’une adaptation britannico-américaine du roman de l’auteur norvégien Jo Nesbø, tournée depuis le 18 janvier en Norvège, à Oslo, Bergen et Rjukan.

On retrouve à l’affiche de ce film l’acteur germano-irlandais Michael Fassbender, la Suédoise Rebecca Ferguson, l’Américain Val Kilmer et la Française Charlotte Gainsbourg, ainsi que le Norvégien Jakob Oftebro et la Suédoise Sofia Helin. Ce thriller, dont le scénario a été écrit par les Américains Matthew Michael Carnahan etHossein Amini, a reçu 4,3 millions d’euros, tandis que les 475 000 euros restants ont été attribués à la comédie dramatique Downsizing du réalisateur américain Alexander Payne.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce sont en réalité quatre projets, dont deux séries télévisées norvégiennes, qui avaient posé leur candidature pour l’obtention des financements mis à disposition par ce nouveau programme, soit un coût de production total de 40,5 millions d’euros. Toutefois, ni la série The Actor de la société norvégienne Rubicon TV, ni la troisième saison de la plus populaire (et la plus chère) des séries norvégiennes Occupied produite par Yellow Bird Norge, n’ont retenu l’attention de l’Institut du cinéma de Norvège.

"Le programme a suscité l’intérêt de producteurs internationaux et norvégiens importants, ce que confirme la grande qualité des projets soumis", a déclaré Stine Helgeland, directrice exécutive à la promotion et aux relations internationales près l’Institut du cinéma de Norvège. "The Snowman sortait vraiment du lot, de par son potentiel sur le marché international, mais aussi au vu de l’importance et de la qualité de la participation norvégienne au projet."

"Nous avons mis au point un système d’évaluation qui, selon nous, devrait bien fonctionner sur la durée et pour de nombreux projets de financement. Ce système permet de s’assurer que les fonds soient attribués aussi bien aux productions norvégiennes qu’aux productions étrangères de formats internationaux", a conclu Helgeland. En étudiant les candidatures, l’institut a cherché à déterminer dans quelle mesure les projets permettraient de stimuler la production en Norvège, ainsi que la manière dont cela renforcerait l’industrie du cinéma locale en permettant le développement du savoir et de l’expérience."

The Snowman est produit par Eric Fellner et Tim Bevan, avec Robyn Slovo, pour Working Title (Royaume-Uni), et Peter ‘Piodor’ Gustafsson pour Another Park (Suède). Il reçoit également le soutien de la société hollywoodienne Universal Pictures. Les producteurs exécutifs du film sont Alfredson, Nesbø, Niclas Salomonsson, Martin Scorsese (présent à l’origine pour réaliser le film), Liza Chasin et Amelia Granger. Les 160 membres de l’équipe norvégienne et les 1 700 figurants termineront le tournage en Norvège ce mois-ci.

Le réalisateur de Downsizing, Alexander Payne, déjà deux fois oscarisé (pour Sideways en 2004 et The Descendants en 2011), a collaboré avec Jim Taylor à l’écriture de cette satire sociale qui parle d’un homme persuadé de pouvoir rendre sa vie meilleure en se rétrécissant. Le film, dont l’affiche rassemblerait Matt Damon, Reese Witherspoon et Jason Sudeikis, devait voir son tournage démarrer cet automne, mais le producteur délégué norvégien Per Henry Borch a déclaré à la presse locale que, s’il n’obtenait pas de financement d’incitation à la production, le film pourrait se faire ailleurs.

C’est la société hollywoodienne Paramount Pictures qui produira le huitième long-métrage de Payne. La société islandaise True North, qui a déjà travaillé sur des projets hollywoodiens tels que Batman Begins (2005), Mémoires de nos pères (2006), Oblivion (2013), La Vie rêvée de Walter Mitty (2013) et Noé (2014) en Islande, a créé une filiale norvégienne qui devrait, selon le directeur du conseil d’administration Leifur B Dagfinnsson, produire le film en partie.

(Traduit de l'anglais)

Emilia Romagna_site FR
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss