The Square (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
One Step Behind the Seraphim (2017)
L'Usine de rien (2017)
A Ciambra (2017)
Corps et âme (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FILMS France/Espagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Don’t Grow Up : qui est capable de tuer un adulte ?

par 

- Le troisième film de Thierry Poiraud est un récit de survie angoissant dont les géros sont un groupe de jeunes coincés sur une île où se produisent des phénomènes étranges

Don’t Grow Up : qui est capable de tuer un adulte ?

En 1976, le cinéma espagnol a produit un des films d'horreur les plus brutaux jamais réalisé, ¿Quién puede matar a un niño?, de l'Uruguayen installé en Espagne Chicho Ibañez Serrador, qui avait précédemment ressuscité le gothique morbide avec le sublime La residencia. Dans ce film, les plus jeunes habitants d'une île méditerranéenne punissaient les adultes pour toujours maltraiter, partout dans le monde (comme le montraient des extraits des actualités au début du film), les créatures innocentes, qui se retrouvent toujours les victimes incidentes des guerres, des invasions et autres barbaries. 

Quarante ans plus tard, c'est un Français qui est allé tourner dans une île espagnole, cette fois du côté de l'Atlantique (à Ténérife), Don't Grow Up [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, un film qui fait passer un message similaire : devenir un adulte revient à abandonner pureét et innocence pour devenir un authentique monstre. Dans ce film, qu'Alfa Pictures lance aujourd'hui sur les écrans espagnols, Thierry Poiraud met en scène un groupe de six enfants, quatre garçons et deux filles. Il commence par nous les montrer en train d'énoncer devant une caméra vidéo leurs aspirations et leurs rêves pour le futur qui les attend à leur majorité, toute proche. Ces six adolescents ayant des problèmes d'adaptation sociale et des familles à problèmes (menées par des pères violents), ils sont pensionnaires dans un centre éducatif. Un jour, au réveil, ils se rendent compte qu'un des gardes a disparu. 

La curiosité, leurs esprit rebelles et leur volonté de liberté vont les amener à explorer le centre, avec ses bureaux et ses fichiers – où se trouvent leurs fiches personnelles, qui sont peu favorables. Ils décident ensuite de sortir du centre pour trouver des gens et de quoi se nourrir, mais ce qui les attend dehors est un univers cauchemardesque où règne le chaos et la destruction, la violence et l'horreur. C'est que, comme l'indique le titre original du film, No crezcas o morirás (litt. “Ne grandis pas ou tu mourras”), passer l'âge de 18 ans signifie ici que vos jours sont comptés. Comment la fin va-t-elle arriver ? C'est ce que va devoir découvrir le spectateur.

Thierry Poiraud retrouve dans ce film les atmosphères sombres et les créatures furieuses de Goal of The Dead [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(précédemment co-réalisé avec Benjamin Rocher), mais sans le moindre soupçon d'humour. Ici, l'atmosphère raréfiée, la photographie ténébreuse et l'angoisse du passage inexorable du temps, ajoutées à la représentation étonnante du paysage de l'île des Canaries, qu'on ne voit généralement qu'ensoleillé (l'île est comme un petit continent à elle seule, avec des déserts et des forêts et de magnifiques falaises brumeuses), donne au film un ton apocalyptique, rehaussé par un travail sur le son qui ajoute au suspense. Bien que le film puisse se présenter comme une histoire de zombies de plus, cette coproduction hispano-française (en savoir plus) se démarque par son lien subtil avec le film d'Ibáñez Serrador, bien qu'il n'égale pas la manière magistrale et audacieuse dont il provoque l'épouvante.

(Traduit de l'espagnol)

Lire aussi

Jihlava
San Sebastián Full
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss