Glory (2016)
Waves (2016)
María (y los demás) (2016)
Baccalauréat (2016)
United States of Love (2016)
Personal Shopper (2016)
Zoology (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE Europe/Amérique latine

email print share on facebook share on twitter share on google+

Cinéma en Construction 29 accueille cinq coproductions latino-européennes

par 

- L'événement, dont la 29e édition aura lieu à Toulouse les 17 et 18 mars, a sélectionné un projet brésilien et cinq coproductions euro-latino-américaines

Cinéma en Construction 29 accueille cinq coproductions latino-européennes
Don’t Swallow My Heart, Alligator Girl! de Felipe Bragança

Cinéma en Construction, l'événement industrie co-organisé par le Festival de San Sebastian avec les festivals français Cinélatino et Rencontres de Toulouse pour encourager les synergies entre le Vieux Continent et l'Amérique du sud et soutenir les jeunes cinéastes, va célébrer sa 29e édition les 17 et 18 mars à Toulouse (après une 28e édition qui s'est tenue à Donostia en septembre dernier – lire l'article). Parmi les 182 projets en post-production représentant 17 pays qui lui ont été soumis, le comité de sélection a choisi un titre brésilien et cinq films provenant de différents pays latino-américains coproduits en Europe (principalement en France).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Le premier, A cidade do futuro, est une production de Coisa de Cinema réalisée par Claudio Marques et Marília Hughes qui parle des relations modernes, en l'espèce de l'union d'une jeune femme enceinte avec un professeur d'histoire et un gardien de bétail de 19 ans. Son village va-t-il l'accepter ? Voilà la question.

Un autre des projets retenus réunit le Brésil (Duas Mariola Filmes), la France (Damned Films) et les Pays-Bas (Revolver Amsterdam). Il s'agit de Don’t Swallow My Heart, Alligator Girl! de Felipe Bragança, qui raconte les aventures d'un garçon de 13 ans amoureux d'une indigène paraguayenne. Pour que cet amour devienne réalité, l'adolescent va devoir affronter son grand frère.

Les Pays-Bas (Volya Films) et la France (Mandra Films) travaillent aussi ensemble, avec le Chili (Micromundo), sur Los niños de Maite Alberdi, qui suit un groupe d'amis atteints du Syndrome de Down qui fréquentent depuis 40 ans la même école et rêvent d'en sortir  pour enfin devenir indépendants, se mettre en couple, fonder des familles et commencer à travailler.

Rey, où Niles Atallah retrace l'épopée d'un avocat français qui serait devenu à partir de 1860 le souverain de la Patagonie, réunit également les Pays-Bas (Circe Films), la France (Mômerade) et le Chili (Diluvio), plus l'Allemagne (Unafilm).

C'est également en Patagonie que se déroule El Invierno [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le premier film d'Emiliano Torres, produit en Argentine (Wanka Cine/Ajimolido Films) et en France (Cité Films). Les héros de cette histoire sont deux contremaîtres, un vieux récemment licencié et son jeune remplaçant, qui vont devoir survivre à la saison froide.

Le décor d'El Cristo Ciego [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Christopher Murray, coproduit par le Chili (Jirafa) avec la France (Ciné-Sud Promotion), est tout aussi hostile puisqu'il s'agit d'un désert où un mécanicien est persuadé d'avoir vécu une révélation divine, ce qui va le convaincre d'entreprendre un pélerinage, pieds nus, pour un ami estropié dans une mine. Les mineurs vont alors le voir comme un Messie.

(Traduit de l'espagnol)

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home