La Colère d'un homme patient (2016)
Orpheline (2016)
Félicité (2017)
Paris La Blanche (2016)
Waldstille (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Noces (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les versets de l'oubli pour House on Fire

par 

- La société parisienne boucle le tournage au Chili du film d'Alireza Khatami et compte en post-production L'ornithologue de João Pedro Rodrigues

Les versets de l'oubli pour House on Fire
Le réalisateur Alireza Khatami

Samedi 19 mars résonnera le clap de fin pour le tournage du premier long métrage du cinéaste iranien en exil Alireza Khatami : Les versets de l'oubli (Oblivion Verses).Passé en 2012 par la résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes, le réalisateur dont le film est produit en délégué par la société parisienne House on Fire, est à pied d'oeuvre depuis le 22 février au Chili, à Santiago et à Valparaiso, avec un casting incluant les Espagnols Juan Margallo (très connu pour travail dans l'univers du théâtre et remarqué au cinéma notamment dans La soledad [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Manuel Moron (El Bola, Cellule 211 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Daniel Monzón
fiche film
]
), Itziar Aizpuru (très appréciée dans 80 jours [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Loreak [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et Tomas Del Estal. A noter également la présence à la direction de la photographie d'Antoine Héberlé (prix Vulcain à Cannes en 2013 pour Grigris [+lire aussi :
critique
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
, et qui s'est aussi distingué entre autres avec Paradise Now [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Mademoiselle Chambon [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
ou encore Quelques heures de printemps [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
).

Ecrit par Alireza Khatami, Dominique Welinski et le Chilien René Ballesteros, le scénario a pour cadre un pays d’Amérique du Sud en 2009 et débute dans un immense cimetière à la périphérie de la ville. Au fond de ce cimetière se trouve la morgue des indigents. L’employé des pompes funèbres, bientôt 70 ans, se souvient de chaque détail de sa vie, sauf du nom des gens. Des miliciens débarquent pour se débarrasser des corps de civils tués pendant les manifestations. Après leur départ, l’employé découvre le corps oublié d’une jeune femme tuée d’une balle dans la gorge. Il va demander l’aide de son ami fossoyeur et d’une vieille femme à la recherche de sa fille disparue, pour donner une sépulture décente à la jeune femme avant le retour de la milice.

Produit par Vincent Wang, Fred Bellaiche et Dominique Welinski pour House on Fire, Les versets de l'oubli est coproduit par les Allemands d'Endorphine Production, les Hollandais de Lemming et les Chiliens de Don Quijote Films, avec le soutien notamment d'Eurimages, de l'aide aux cinémas du monde du CNC, de la Fondation Gan, de Media Développement, du Talent Campus Berlin et du fonds Hubert Bals. Les ventes seront pilotées par Urban Distribution International.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

House on Fire compte également en post-production L'ornithologue [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : João Pedro Rodrigues
fiche film
]
de João Pedro Rodrigues (lire l'article - avec le Français Paul Hamy en tête d'affiche - coproduction minoritaire française avec le Portugalet le Brésil - soutenue par l'aide aux cinémas du monde du CNC et le fonds au développement des coproductions franco-portugaises) et The Road to Mandalay [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Midi Z
fiche film
]
de Midi Z (en coproduction avec Taïwan). Et dans la filmographie récente de la structure parisienne émergent Le Dos rouge [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Français Antoine Barraud (Forum de la Berlinale 2015), Peace to Us in Our Dreams [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Sharunas Bartas
fiche film
]
du Lituanien Sharunas Bartas (Quinzaine des réalisateurs cannoise 2015) et Beijing Stories [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pengfei
fiche film
]
du Chinois Peng Fei (Venice Days 2015).

Bridging the Dragon
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home