Sieranevada (2016)
Tom of Finland (2017)
Barrage (2017)
Eté 93 (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Young Lady (2016)
Réparer les vivants (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENTS Roumanie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Centre national roumain de la cinématographie lance le premier appel à projets pour 2016

par 

- Cet appel à projets conduira à la distribution de 6,7M €

Le Centre national roumain de la cinématographie lance le premier appel à projets pour 2016

En ces temps de nouveautés et de changements, par la volonté du nouveau ministre de la Culture roumain Vlad Alexandrescu (lire l'article), le Centre national de la cinématographie du pays a annoncé le premier appel à projet de 2016. 6,7 millions d'euros seront répartis entre des longs-métrages de fiction, des premiers films, des documentaires et des courts-métrages. Le centre accordera aussi des aides au développement de scénarios.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La part du lion (environ 3,97 millions d'euros) reviendra aux longs-métrages de fiction. Les premiers longs recevront 1 million en tout, les courts 337 000 euros, les documentaires 674 000 euros et les scénarios en développement 67 000 euros.

La date-limite de soumission des projets a été fixée au 28 mars. Les bénéficiaires des aides seront annoncés au début du mois de mai ou un peu plus tard, selon le nombre de scénarios que le Centre aura à évaluer. 

Ce nouvel appel à projets fait déjà l'objet de polémiques. Comme le nouveau règlement du Centre ne sera prêt qu'en juin, il va en effet continuer à suivre les anciennes règles pour le traiter. Une de ces règles, ajoutée par le Centre en novembre 2014, a provoqué la fureur des jeunes producteurs car elle énonce que les courts-métrages ne seront pas considérés comme des expériences valides pour les producteurs cherchant à faire subventionner un long-métrage. Dans un système où les projets reçoivent des points selon la qualité du scénario mais aussi selon les tableaux de chasse des réalisateurs et producteurs qui les présentent, les producteurs novices sont désavantagés par le fait qu'ils ne peuvent recevoir de points pour leurs courts-métrages.

Depuis novembre 2014, aucun producteur débutant n'a obtenu de bourse pour un long-métrage, comme le soulignent dans une lettre ouverte au ministre Alexandrescu les producteurs Paul Negoescu, Claudiu Mitcu, Codruţa Creţulescu, Radu Stancu, Ioana Lascăr, Gabriela Suciu, Iuliana Tarnoveţchi, Anamaria Antoci et Irina Malcea

(Traduit de l'anglais)

Gijon_Home
Odessa site
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss