Glory (2016)
One Step Behind the Seraphim (2017)
L'Usine de rien (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
A Ciambra (2017)
Corps et âme (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Frictions sévères autour de la diversité des films en salles

par 

- Cinéastes, producteurs et distributeurs indépendants réclament des pouvoirs publics une meilleure régulation de l'exposition des oeuvres en salles

Frictions sévères autour de la diversité des films en salles

Masquée par les très bons résultats de quelques locomotives tirant vers le haut la fréquentation des salles de cinéma françaises en ce début d'année, les très fortes tensions régnant depuis un bon moment dans la filière indépendante ont fini par se cristalliser et par émerger au grand jour à travers le projet de Loi relatif à la Liberté de Création actuellement en début d'examen au Parlement. Le retrait par le gouvernement d'un amendement prévoyant les bases d'une régulation des conditions d'exposition des films en salles a mis le feu aux poudres et l'ensemble des organisations représentatives de  la filière indépendante du cinéma français a publié un communiqué demandant à la ministre de la Culture d'agir au cours des débats parlementaires pour assurer les conditions nécessaires à la diversité des films en salles.

"Les phénomènes de concentration, de surexposition de certains films au détriment de la diversité,de multidiffusion, de multiprogrammation, d'accélération de la rotation des films, d'augmentation des coûts de promotion, de difficulté d'accès des salles art et essai à certaines œuvres sont autant de constats sur lesquels toute la profession est unanime depuis de nombreuses années" soulignent les signataires qui font remarquer qu'ils ont déjà listé les moyens d'y remédier au terme d'une année de concertation sous l'égide du CNC. Parmi les mesures préconisées pour "lutter contre les effets pervers qui nuisent à l'exposition des films dans toute leur diversité et contribuent à la fracture entre les groupes intégrés et les indépendants" figurent notamment le renforcement des engagements de programmation et la création d'engagements de diffusion, davantage de pouvoirs de contrôle et de sanction des pouvoirs publics, un partage plus équilibré  de la valeur entre exploitants et ayants droit, le maintien d'une pluralité de salles sur le territoire, la précision des conditions d'application du contrat écrit entre le distributeur et l'exploitant, et l'aménagement du fonctionnement des formules d'accès illimité au cinéma.

Ce texte commun a été signé entre autres par l'ARP (Société Civile des Auteurs Réalisateurs Producteurs), l'APC (Association des Producteurs de Cinéma), le SPI (Syndicat des Producteurs Indépendants), DIRE (Distributeurs Indépendants Réunis Européens), le SDI (Syndicat des Distributeurs Indépendants), la SRF (Société des Réalisateurs de Films), le SPFA (Syndicat des Producteurs de Films d'Animation), l'ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion), le GNCR (le Groupement national des cinémas de recherche), le SFA (le syndicat français des artistes interprètes), le syndicat des agents artistiques, les auteurs compositeurs, l’UNEVI (l'union de l'édition vidéographique indépendante), la Guilde des scénaristes, etc.

Plusieurs cinéastes ont également interpellé ensemble la ministre de la Culture, l'exhortant à ne pas "sacrifier la qualité de la diversité de la production et l’exceptionnel tissu des salles art et essai françaises aux seuls intérêts financiers des grands groupes d’exploitation". Présentant la situation comme au bord de la rupture car "l’équilibre précaire qui régnait jadis entre les différents types d’exploitation et les différents acteurs de la filière s’est insidieusement déréglé et ce déséquilibre s’est très nettement accentué ces dernières années", les signataires de cette lettre comptant notamment parmi eux Mathieu Amalric, Jacques Audiard, Lucas Belvaux, Emmanuelle Bercot, Julie Bertuccelli, Jérôme Bonnell, Bertrand Bonello, Guillaume Brac, Stéphane Brizé, Thomas Cailley, Laurent Cantet, Catherine Corsini, Arnaud Desplechin, Philippe Faucon, Léa Fehner, Pascale Ferran, Eugène Green, Robert Guédiguian, Michel Hazanavicius, Agnès Jaoui, Cédric Klapisch, Thomas Lilti, Gilles Marchand, Dominik Moll, François Ozon, Antonin Peretjatko, Martin Provost, Katell Quillévéré, Pierre Salvadori, Céline Sciamma, Bertrand Tavernier, Agnès Varda et Rebecca Zlotowski.

Jihlava
San Sebastián Full
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss