Spoor (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
The Square (2017)
La Belle et la meute (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2016 Sélection officielle

email print share on facebook share on twitter share on google+

Retour de "la Dream Team" pour la quête de la Palme d’Or

par 

- Avec quatre anciens vainqueurs, neuf réalisateurs déjà primés et 14 cinéastes européens en lice, la compétition cannoise s'annonce somptueuse

Retour de "la Dream Team" pour la quête de la Palme d’Or
Ma Loute de Bruno Dumont

Après une édition 2015 où une offre restreinte d'oeuvres de grande qualité l'avait poussé à tenter le pari d'un renouvellement très important, le délégué général Thierry Frémaux (flanqué du président Pierre Lescure) est revenu aux fondamentaux et a dégainé l'artillerie lourde du cinéma d'auteur mondial en dévoilant ce midi à Paris, la sélection officielle du 69Festival de Cannes (du 11 au 22 mai 2016). En compétition, la "Dream Team" opère donc un retour en force (avec quelques années de plus au compteur, mais les "vieux maîtres" ont souvent plus d'un tour dans leur sac...) et le programme déborde de grands noms de l'histoire contemporaine du 7e art, de réalisateurs déjà récompensés par le passé sur la Croisette ou à minima familiers des hautes altitudes de la quête de la Palme d'Or qui sera décernée cette année par un jury présidé par George Miller (news). Mais l'abondance au menu des valeurs sûres laisse néanmoins un peu de place pour quelques nouveaux entrants (4) et la forte proportion de cinéastes très expérimentés en vitrine (Loach en tête du haut de ses 79 ans et une belle moisson de sémillants septuagénaires et sexagénaires) est contrebalancée par les grosses ambitions des plus jeunes prétendants (Dolan et ses 27 ans faisant toujours office de benjamin). A signaler également la présence de trois réalisatrices dans la course à la récompense suprême qui réunit 20 longs métrages.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En compétition brillent quatre anciens vainqueurs : les Belges Luc et Jean-Pierre Dardenne (Palme en 1999 et 2005 - 7e participation), le Roumain Cristian Mungiu (Palme en 2007 - 3e participation) et l'Anglais Ken Loach (Palme en 2006 - 13e participation). 

Les escortent neuf cinéastes déjà primés (directement ou via leurs interprètes) sur la grande scène cannoise du Théâtre Lumière: l'Américain Jim Jarmusch (7e participation), l'oscarisé espagnol Pedro Almodovar (5e participation), le Français Olivier Assayas (5e participation), le Danois Nicolas Winding Refn (3e participation), l'Anglaise Andrea Arnold (3e participation), le Coréen Park Chan-wook (3e participation), le Français Bruno Dumont (3e participation), le Philippin Brillante Mendoza (3e participation) et le Canadien Xavier Dolan (2e participation).

Est aussi en lice pour la 3e fois la Française Nicole Garcia, et pour la seconde fois l'Américain Jeff Nichols, son compatriote Sean Penn et le Hollandais Paul Verhoeven (de retour pour la première fois depuis 1992 et Basic Instinct).

Débutent à ce niveau l'Allemande Maren Ade, le Roumain Cristi Puiu (vainqueur en 2005 du Certain Regard où il avait également présenté son dernier film en 2010), le Français Alain Guiraudie (qui crevé l'écran au Certain Regard en 2013 avec L'inconnu du lac [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Alain Guiraudie
festival scope
fiche film
]
) et le Brésilien Kleber Mendonça Filho (très remarqué en 2012 par la critique internationale avec son premier long métrage, Les bruits de Recife).

Avec quatre Français (Dumont, Assayas, Garcia, Guiraudie), deux Roumains (Mungiu et Puiu), deux Anglais (Arnold et Loach), un Espagnol (Almodovar), un Danois (Winding Refn), un Hollandais (Verhoeven), une Allemande (Maren Ade) et un duo belge (les frères Dardenne), l'Europe domine le tableau avec 13 films en course . L'Amérique du Nord misera sur quatre titres (Dolan, Jarmusch, Penn, Nichols), l'Asie compte deux réalisateurs en lice (Chan-wook et Mendoza) et l'Amérique du Sud s'avance avec un seul prétendant (Mendonça Filho). 

La Sélection Officielle qui totalise pour l'instant 49 longs métrages (quelques petits ajouts sont à venir) inclut également un programme attrayant au Certain Regard (17 longs - lire la news). Elle a aussi redonné un lustre médiatique de premier plan à son volet hors compétition en s'appuyant surtout sur la production américaine avec Le BGG - Le Bon Gros Géant de Steven SpielbergMoney Monster de Jodie Foster et The Nice Guys de Shane Black qui seront épaulés notamment par The Wailing du Coréen Na Hong-jin. A noter aussi entre autres un documentaire de Jim Jarmusch sur Iggy Pop en séance de minuit, l'Espagnol Albert Serra et Paul Vecchiali en séance spéciale, sans oublier Café Society de Woody Allen en ouverture (news).

Voici la liste complète :

Compétition :

Toni Erdmann [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Maren Ade
fiche film
]
 - Maren Ade (Allemagne/Autriche/Roumanie)
Julieta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Pedro Almodovar
fiche film
]
 - Pedro Almodóvar (Espagne)
American Honey [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Andrea Arnold
fiche film
]
 - Andrea Arnold (Etats-Unis/Royaume-Uni)
La fille inconnue [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Jean-Pierre et Luc Dardenne
fiche film
]
 - Jean-Pierre & Luc Dardenne (Belgique/France)
Personal Shopper [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Artemio Benki
interview : Olivier Assayas
fiche film
]
 - Olivier Assayas (France/Belgique/Allemagne/République Tchèque)
Juste la fin du monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Xavier Dolan (Canada/France)
Ma loute [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Bruno Dumont
fiche film
]
 - Bruno Dumont (France/Belgique/Allemagne)
Paterson [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Jim Jarmusch (Etats-Unis/Allemagne)
Rester vertical [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Alain Guiraudie
fiche film
]
 - Alain Guiraudie (France)
Aquarius [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Kleber Mendonça Filho (Brésil/France)
Mal de pierres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Nicole Garcia (France)
Moi, Daniel Blake [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Ken Loach (Royaume-Uni/France)
Ma' Rosa - Brillante Mendoza (Philippines)
Bacalaureat [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Cristian Mungiu
interview : Cristian Mungiu
fiche film
]
 - Cristian Mungiu (Roumanie/France/Belgique)
Loving [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Jeff Nichols (Etats-Unis/Royaume-Uni)
The Handmaiden - Park Chan-wook (Corée du Sud)
The Last Face - Sean Penn (Etats-Unis)
Sieranevada [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Cristi Puiu
fiche film
]
 - Cristi Puiu (Roumanie/France)
Elle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Paul Verhoeven (France/Allemagne/Belgique)
The Neon Demon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Nicolas Winding Refn
fiche film
]
 - Nicolas Winding Refn (Danemark/Etats-Unis/France)

Hors compétition :

Café Society - Woody Allen (Etats-Unis) (film d'ouverture) 
Le bon gros géant - Steven Spielberg (Etats-Unis)
Money Monster - Jodie Foster (Etats-Unis)
The Wailing (Goksung) - Na Hong-Jin (Corée du Sud)
The Nice Guys [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Shane Black (Etats-Unis/Royaume-Uni)

Séances spéciales :

L'ultima spiaggia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Thanos Anastopoulos
fiche film
]
 - Thanos Anastopoulos, Davide del Degan (Italie/Grèce)
Hissein Habré, une tragédie tchadienne [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Mahamat-Saleh Haroun (Tchad/France)
La mort de Louis XIV [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Albert Serra
fiche film
]
 - Albert Serra (France/Espagne)
Le cancre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Paul Vecchiali (France)
Exil [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Rithy Panh (Cambodge/France)

Séances de minuit :

Gimme Danger - Jim Jarmusch (Etats-Unis)
Train to Busan (Bu-San-Haeng) - Yeon Sang-ho (Corée du Sud)

(Traduit de l'anglais)

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss