Thelma (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2016 Palmarès

email print share on facebook share on twitter share on google+

La Palme d'Or pour Moi, Daniel Blake

par 

- CANNES 2016 : L'Anglais Ken Loach entre dans le cercle des double vainqueurs. Assayas, Mungiu, Arnold, Dolan et Farhadi aussi au palmarès

La Palme d'Or pour Moi, Daniel Blake
Ken Loach avec son Palme d'Or (© Festival de Cannes)

L'Anglais Ken Loach (79 ans) est entré ce soir dans la légende du Festival de Cannes en remportant la seconde Palme d'Or de sa carrière avec l'émouvant et incisif Moi, Daniel Blake [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
. Déjà vainqueur en 2006 avec Le Vent se lève [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ken Loach
interview : Rebecca O’Brien
fiche film
]
, le cinéaste devient le 8e cinéaste "double-palmé" avec Francis Ford Coppola, Michael Haneke, Shohei Imamura, Bille August, Emir Kusturica et les frères Jean-Pierre et Luc Dardenne.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le cinéma européen a aussi tiré son épingle du jeu au palmarès de 69e édition avec le prix de la mise en scène attribué ex-aequo à Personal Shopper [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Artemio Benki
interview : Olivier Assayas
fiche film
]
du Français Olivier Assayas et à Baccalauréat [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Cristian Mungiu
interview : Cristian Mungiu
fiche film
]
du Roumain Cristian Mungiu, et le Prix du Jury (le 3e de sa carrière sur la Croisette) gagné par l'Anglaise Andrea Arnold avec le vibrant American Honey [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Andrea Arnold
fiche film
]
.

A l'issue d'une compétition très relevée cette année selon l'opinion générale, le jury présidé par le cinéaste australien George Miller a décerné le Grand Prixà l'un des films ayant le plus divisé la critique, Juste la fin du monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Canadien Xavier Dolan, et ignoré le grand favori de la presse : Toni Erdmann [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Maren Ade
fiche film
]
de l'Allemande Maren Ade.

L'Asie est également à l'honneur au palmarès avec le prix d'interprétation féminine obtenu par Jaclyn Jose pour Ma' Rosa du Philippin Brillante Mendoza et avec les deux récompenses glanés par le très subtil Le Client [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Iranien Asghar Farhadi : prix d'interprétation masculine pour Shahab Hosseni et prix du scénario pour le réalisateur.

Enfin, le futur du 7ème art sur le Vieux Continent est souriant puisque la Caméra d'Or a été attribuée à l'éblouissant Divines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Houda Benyamina
fiche film
]
de la Française Houda Benyamina (présenté à la Quinzaine des réalisateurs) et la Palme d'Or du court-métrage à Timecode de l'Espagnol Juanjo Giménez.

Le palmarès :

Palme d'Or
Moi, Daniel Blake [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Ken Loach

Grand Prix
Juste la fin du monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Xavier Dolan

Prix de la mise en scène
Cristian Mungiu - Baccalauréat [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Cristian Mungiu
interview : Cristian Mungiu
fiche film
]
, Olivier Assayas - Personal Shopper [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Artemio Benki
interview : Olivier Assayas
fiche film
]

Prix d'interprétation féminine
Jaclyn Jose - Ma' Rosa

Prix d'interprétation masculine
Shahab Hosseini - Le Client [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]

Prix du meilleur scénario
Asghar Farhadi - Le Client

Prix du Jury
American Honey [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Andrea Arnold
fiche film
]
 - Andrea Arnold

Caméra d'Or
Divines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Houda Benyamina
fiche film
]
 - Houda Benyamina

Palme d'Or du court métrage
Timecode - Juanjo Giménez
Mention spéciale
A moça que dançou com o diabo - João Paulo Miranda Maria

(Traduit de l'anglais)

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss