Home (2016)
El bar (2017)
Sage Femme (2017)
Fixeur (2016)
The Giant (2016)
Fiore (2016)
Brimstone (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Hongrie

email print share on facebook share on twitter share on google+

The Whisky Robber : retour au pays pour Nimrod Antal

par 

- Après plusieurs films américains, le réalisateur de Kontroll retrouve la Hongrie. Au casting, Bence Szalay, Moga Piroska et Zoltan Schneider

The Whisky Robber : retour au pays pour Nimrod Antal
Le réalisateur Nimrod Antal

Samedi 11 juin débutera le tournage du 6ème long métrage de Nimrod Antal : The Whisky Robber. D'origine hongroise et né à Los Angeles, l'ancien élève de l'Academy of Theatre and Film Arts de Budapest avait été très remarqué avec son premier long, Kontroll [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(dévoilé en 2003 au Certain Regard cannois et qui lui avait valu notamment une nomination à l'European Film Award 2004 de meilleur réalisateur) avant de reprendre le chemin de l'Amérique pour Motel (Vacancy - 2007), Blindés (Armored - 2009), Predators (2010) et Metallica: Through the Never (2013). Pour ce qui sera son second film en langue hongroise, le cinéaste pourra compter au casting sur le jeune Bence Szalay, Moga Piroska (Aglaja) et Zoltan Schneider (Dear Betrayed Friends).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le scénario plonge dans la vie très mouvementée du célèbre Attila Ambrus qui a notamment inspiré le roman La ballade du voleur de whisky de Julian Rubinstein. Magyar né dans la Transylvanie roumaine, ce personnage haut en couleurs rallia la Hongrie en 1988, à l'âge de 20 ans, demandant l'asile politique et enchaînant des métiers rocambolesques : fossoyeur, contrebandier de peaux d'animaux, gardien de but professionnel de hockey sur glace... Puis il se lança en 1993 dans une série de braquages de banque, devenant une sorte de "gentleman cambrioleur", toujours poli, ne versant jamais une goutte de sang, offrant des fleurs aux employées des établissements qu’il dévalisait et laissant des bouteilles de champagne à l’attention de ses poursuivants, et n'offrant pendant six ans comme seul indice à la police qu'un parfum de whisky flottant dans l'air. Dans un pays en pleine transition entre la fin du communisme et l’irruption d’un capitalisme sauvage, il devient rapidement une figure nationale surnommée "Le Robin des bois des pays de l’Est". Arrêté en 1999, il s'évada dans la foulée et fut alors l'objet d'une chasse à l’homme très médiatisée... 

Produit par Tamas Hutlassa pour Café Film (déjà à l'initiative de Kontroll, qui a lancé en salles en avril Loop d'Isti Madarasz, qui compte en post-production Kincsem de Gabor Herendi - article - et qui a coproduit Land of Storms [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Adam Csaszi
festival scope
fiche film
]
), The Whisky Robber bénéficie du soutien du Hungarian National Film Fund qui pilotera également les ventes internationales. Les 70 jours de tournage se dérouleront dans 130 sites différents avec Peter Szatmari (Dealer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Womb [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Liza, the Fox-Fairy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Karoly Ujj Mészáros
fiche film
]
) à la direction de la photographie et la sortie en salles est prévue pour 2017.

CASI HECHO Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Doc Spring