Glory (2016)
One Step Behind the Seraphim (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
L'Usine de rien (2017)
A Ciambra (2017)
Corps et âme (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FILMS France

email print share on facebook share on twitter share on google+

La Loi de la jungle : "La mise aux normes va être ingérable"

par 

- Après La Fille du 14 juillet, Antonin Peretjatko signe une nouvelle comédie débridée, intelligente et corrosive, distribuée par Haut et Court

La Loi de la jungle : "La mise aux normes va être ingérable"
Vimala Pons et Vincent Macaigne dans La Loi de la jungle

Mygales, iguanes, serpents et autres bestioles du règne animal n'ont qu'à bien se tenir car il existe sur la planète Terre une espèce bien plus étonnante s'épanouissant dans l'absurdité entêtée de ses ambitions civilisatrices : l'être humain. Et c'est ce territoire d'un monde moderne où dégringolent des hautes sphères administratives des décisions complètement déconnectées de la réalité que le très original cinéaste français Antonin Peretjatko a choisi d'investir dans La Loi de la jungle [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, avec la liberté burlesque et poétique qui caractérisait déjà son premier long métrage La Fille du 14 juillet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
(découverte de la Quinzaine des réalisateurs cannoise 2013 et nominé au César 2014 de meilleur premier film). Retrouvant avec bonheur ses acteurs fétiches Vincent Macaigne et Vimala Pons (après avoir résisté aux pressions du système qui l'incitait à choisir des comédiens prétendument plus "bankable") et sans jamais renoncer à la fougue débridée de son naturel comique, le réalisateur relève avec une facilité stupéfiante le défi d'élargir l'horizon de son humour (beaucoup plus subtil que son addiction à un rythme intensif de gags ne pourrait le faire penser à première vue), avec un film tourné sur un autre continent et mêlant plusieurs registres, de l'aventure au romanesque sentimental en passant par le portrait fantaisiste et sarcastique de l'absurdité du conformisme dominant d'aujourd'hui. 

Enchaîné à des stages depuis une dizaine d'années, Châtaigne (Vincent Macaigne) se voit confier à Paris une mission par le Ministère de la Norme : "certifier aux normes européennes le chantier Guyaneige", la première station de ski indoor en Amazonie, un projet conçu en partenariat avec un fonds de pension dédié aux seniors et avec la Banque mondiale du sport. Equipé du Code de la norme et poursuivi par un huissier acharné à la suite d'une confusion d'homonymie ("faites des démarches pour prouver que vous êtes vivant"), notre gentil célibataire coincé et plein de bonne volonté s'envole donc pour la Guyane ("c'est la France, cet empire sur lequel le soleil ne se couche jamais !). Mais, évidemment, en dépit des efforts du Conseil Tropical Guyanais (dirigé par Mathieu Amalric), la réalité du terrain est très éloignée des desseins technocratiques, à l'image de la statue de Marianne qui ouvre le film, emportée en hélicoptère pour une inauguration et tombant au milieu de la forêt amazonienne... Et le séjour sud-américain de Châtaigne ne manquera pas de multiples péripéties, notre "héros" se perdant rapidement au milieu de la jungle en compagnie d'une autre stagiaire : Tarzan (la charismatique Vimala Pons, à l'affiche aussi actuellement dans Elle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Paul Verhoeven). Nuits à la belle étoile perchés dans les branchages, franchissement de rapides, rencontres ubuesques avec des soldats de fortune et une secte religieuse, aphrodisiaque surpuissant, repas de larves et effleurements de papillons... L'aventure et l'amour sont au rendez-vous du retour à la nature et d'un film qui sait prendre le temps de rêver au coeur du burlesque décapant né des folies de la mondialisation détraquée.  

Produit par Alice Girard pour Rectangle Productions, La Loi de la jungle a été coproduit par la Belgique et a bénéficié notamment du soutien l'avance sur recettes du CNC. Lancé ce mercredi dans les salles françaises par Haut et Court, le long métrage est vendu à l'international par Be For Films.

Lire aussi

Jihlava
San Sebastián Full
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss