La Lune de Jupiter (2017)
120 battements par minute (2017)
In the Fade (2017)
Jeune femme (2017)
Makala (2017)
A Ciambra (2017)
Happy End (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENTS Pays nordiques

email print share on facebook share on twitter share on google+

Citizen Schein : l'homme qui lança l'âge d'or du cinéma suédois a enfin son film

par 

- L’Institut suédois du cinéma finance ce film biographique de Maud Nycander sur son fondateur et premier DG

Citizen Schein : l'homme qui lança l'âge d'or du cinéma suédois a enfin son film
La réalisatrice Maud Nycander (© Leif R. Jansson/Scanpix)

L’ingénieur en chimie et auteur suédois Harry Schein (1924-2006), né en Autriche, s’est fait un nom dans son pays en 1963 en instiguant la réforme sur le cinéma qui a garanti en Suède un capacitié de production continue. En effet, il a alors été décidé que 10% des recettes du box-office iraient nourrir le budget d’une nouvelle organisation, l’Institut suédois du cinéma, dont Schein a été le premier DG, de 1963 à 1978.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette réforme a marqué le début de l’âge d’or du cinéma suédois, pendant lequel se firent connaître Ingmar Bergman, Bo Widerberg et Jan Troell. “Schein a été une figure unique de la vie publique suédoise : le seul visionnaire politico-culturel de l’histoire récente du pays. Sa vie elle-même semble inspirée d’un film hollywoodien”, souligne la productrice Rebecka Hamberger, de Breidablick Film Produktion, qui travaillle sur un film biographique dédié à Harry Schein. 

Ce documentaire, scénarisé et réalisé par Maud Nycander (dont le dernier film en date, Palme [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, en 2012, se penchait sur un très bon ami de Schein : le premier ministre Olof Palme), a reçu une aide à la production de l’Institut suédois du cinéma. En tout, ce dernier a distribué 1,7 million d’euros pour ce projet, un autre long-métrage et huit courts. 

L’autre long épaulé est la comédie All Inclusive de Karin Fahlén (Stockholm Stories, 2013), sur un scénario de Daniel Karlsson. Le film racontera les vacances en Croatie de deux soeurs et leur maman pour le 60ème anniversaire de cette dernière. Comme la mère est très déprimée depuis que son mari l’a quittée, ses filles vont se mesurer l’une à l’autre pour voir laquelle arrivera à lui remonter le moral. Ce projet est produit par Anna Croneman and Anna Anthony pour Avanti Film.

Pendant ce temps-là en Norvège, le fonds Nordisk Film & TV d’Oslo a alloué 1,4 million d’euros à quatre longs-métrages et une série télévisée, c’est-à-dire, dans l’ordre, The 12th Man de Harald Zwart, Thelma [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Joachim Trier, le prochain film de la Suédoise Maria Blom (pour l’instant sans titre), Under the Tree de l’Islandais Hafsteinn Gunnar Sigurðsson et la deuxième saison de la série Gåsmamman du Suédois Richard Holm, une production Endemol Suède/Nordic Noir pour CMore/Kanal5.

(Traduit de l'anglais)

Producers on the Move
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Filmitalia Cannes 2017