Sage Femme (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Western (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Zoom sur la vidéo à la demande par abonnement

par 

- Malgré le piratage, le marché français de la VàDA a progressé sensiblement en 2015, sous l'impulsion notamment de Netflix et CanalPlay

Zoom sur la vidéo à la demande par abonnement

Alors les professionnels de l'industrie cinématographique française reprennent aujourd'hui les discussions (bloquées depuis des années) autour d'une éventuelle évolution de la chronologie des médias (l’échelonnement dans le temps de la diffusion des œuvres sur les différents supports à partir de la sortie en salles : actuellement 4 mois après pour la VàD à l'acte et le DVD, 10 mois pour les chaînes payantes, 22 mois pour les chaînes en clair coproductrices ou 30 mois si elles ont simplement acheté le film, et enfin 36 mois pour la VàD par abonnement), le CNC a publié une synthèse instructive de l'état du marché en France de la vidéo à la demande par abonnement (VàDA).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

D'après les données collectées par GfK et NPA Consulting & Research, le marché 2015 de la VàDA est estimé à
 82,5 M€, en hausse de 182,3% par rapport à 2014. Une expansion à relativiser néanmoins si l'on compare les chiffres français à ceux de l'Allemagne par exemple où la VàDA  représentait l'an dernier 228 M€ (et où le piratage, endémique en France, est canalisé par un système d'amendes efficace et dissuasif). A noter aussi que la part de la VàDA dans le total de la VàD (acte + abonnement) en France s'est élevée à 26% en 2015.

Dynamisé par Netflix, CanalPlay et l’arrivée récente de Zive, le marché français a accru son volume de titres disponibles en VàDA : 6 965 programmes en 2015 (dont 4 432 films, 500 séries télévisées, 521 séries jeunesse, etc.). CanalPlay et Netflix sont de loin les deux plateformes proposant le plus grand nombre de programmes: 
2703 pour le premier, 2315 pour le second. D'ailleurs, Netflix serait  devenu la première plateforme VàDA en France puisque 25,8 % des spectateurs ayant visionné au moins un programme en VàD l'an dernier l’auraient fait via leur abonnement Netflix contre 18,5 % via CanalPlay.

Sur les 3130 films disponibles ayant bénéficié d'une sortie dans les salles françaises, 1279 sont des films français, 1280 des films américains, 428 des films européens non français et 143 du reste du monde. Cependant, 65,8 % des films disponibles ont plus de 10 ans.

A signaler également une amélioration de la disponibilité des films. En 2015, 1 765 œuvres 
(56,9%) étaient accessibles sur une seule plateforme, 529 sur deux, 472 sur trois et 364 sur quatre ou plus.

Sur les 10 plateformes étudiées dans la synthèse, 8 proposent des films cinématographiques avec en trio de tête Netflix (1 199 films dont 53,7 % de titres américains), CanalPlay (1174) et Filmo TV (1 005).

9,2 % des internautes français interrogés ont déclaré avoir consommé au moins une fois un programme en VàDA en 2015 et 26,7 % des consommateurs de VàD (à l’acte ou par abonnement) ont visionné l'an dernier au moins un programme via un service de VàDA (contre 18,9 % en 2014 et 18,6 % en 2013).

Film Business Course
WBImages Locarno
Emilia Romagna_site FR
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss