L’Economie du couple (2016)
Belle Dormant (2016)
Miséricorde (2016)
La Communauté (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE France/Espagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Manuel Martín Cuenca en tête d'affiche pour Small is Biútiful

par 

- Producteurs, distributeurs et vendeurs français ont rendez-vous demain à Paris pour découvrir sept projets espagnols en quête de partenaires

Manuel Martín Cuenca en tête d'affiche pour Small is Biútiful
Le réalisateur Manuel Martín Cuenca

Organisé dans le cadre de "Dífferent 9! L'autre cinéma espagnol" par Espagnolas en París et la Commission du Film d'Ile-de-France, en partenariat avec le Marché du Film du Festival de Cannes, Small is Biútiful réunira demain dans la capitale française une trentaine de sociétés hexagonales (producteurs, distributeurs et vendeurs internationaux, parmi lesquels Urban Distribution, La Belle Company, Les Films du Worso, Luxbox, Bac Films, House on Fire, Manny Films et Noodles Productions) autour d'une sélection de 7 projets de longs métrages espagnols indépendants, d’un budget maximum de 2 M€ et à la recherche de partenaires français. Une session de pitchs et d'entretiens qui a déjà démontré sa qualité et son efficacité, entre autres avec Mimosas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Oliver Laxe
fiche film
]
d'Oliver Laxe (récent Grand Prix à la Semaine de la Critique cannoise) et La Niña de Fuego [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Carlos Vermut
fiche film
]
de Carlos Vermut (grand vainqueur à San Sebastián en 2014), tous les deux présentés à Small is Biútiful en 2012.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les projets de cette édition se distingue Brando de Manuel Martín Cuenca qui sera le 5e long du réalisateur dont le dernier opus, Amours cannibales [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Manuel Martín Cuenca
fiche film
]
(sélectionné à Small is Biútiful 2011) avait été dévoilé à Toronto en 2013 avant de remporter notamment le prix de la meilleure photographie à San Sebastián et de cumuler quatre nominations aux Goya 2014. Le cinéaste a écrit son nouveau scénario avec son complice habituel Alejandro Hernandez et il pilote la production avec sa société La Loma Blanca. Road movie aux Etats-Unis, Brando a comme personnage principal David, un acteur espagnol que l'insuccès a conduit à tenter sa chance à New York, accompagnée par sa compagne, Lucía. Mais cette dernière repart, le laissant à l'aéroport sur ces mots : "tu ne veux même pas un chien !" Resté seul, David qui n'a pas envie que cet amour se finisse aussi tristement, décide de se lancer dans un voyage pour trouver le chien en question... Au casting du film est pressenti Antonio de la Torre (nominé depuis 2007 quatre fois au Goya de meilleur acteur pour Balada Triste [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Álex de la Iglesia
fiche film
]
, Amours cannibales, Groupe d'élite [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Gordos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Daniel Sánchez Arévalo
interview : Entretien avec Daniel Sánc…
fiche film
]
, et quatre fois au Goya de meilleur second rôle pour La isla mínima [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Alberto Rodríguez
fiche film
]
, Invasor [+lire aussi :
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
, La gran familia española [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
et Azul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
qui lui avait valu le trophée).

La sélection 2016 de Small is Biútiful inclut également Punto Nemo de José Skaf (découvert avec Vulcania [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et présentant un nouveau projet, produit par Aquí y Allí Films, dont le scénario suit un couple en crise traversant le nord de l'Espagne, traqué par trois inquiétants personnages), Baby de Juanma Bajo Ulloa (production Frágil Zinema - une intrigue centrée sur une jeune toxicomane vendant son nouveau-né à des trafiquants et tentant de le récupérer) et Mara 13 Mara 18 de Cristina Andreu (produit par Primero Izquierdas - les mésaventures de deux orphelins guatémaltèques séparés par la vie et se retrouvant 20 ans après, l'un d'entre eux étant devenu un chef de gang chez les Maras).

A signaler aussi Not the End de César et José Esteban Alenda (un premier long piloté par Producciones Transatlánticas pour un récit tournant autour d'un voyage dans le temps afin de revivre le jour d'une rencontre amoureuse et de changer ainsi l'avenir), Carmen y Lola d'Arantxa Echevarría (une production Tvtec Servicios audiovisuales pour une histoire d'amour entre deux jeunes gitanes) et le projet documentaire Venís desde lejos d'Amal Ramsis (Morgana Producciones - l'incroyable destinée d'une famille palestinienne dont le père rallia l'Espagne en 1936 pour se battre contre Franco et qui fut ensuite précipitée dans les tourbillons de l'Histoire).

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250