Rester vertical (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
Belle Dormant (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Pesaro entre présent et avenir, avec une touche porno

par 

- À partir du 2 juillet, la 52e édition du festival va dédier huit jours à l’expérimentation cinématographique avec une sélection très jeune, et une section sur le porno au féminin

Pesaro entre présent et avenir, avec une touche porno
Per un figlio de Suranga Deshapriya Katugampala

Le 52e Festival international du nouveau cinéma de Pesaro (2-9 juillet), dirigé par Pedro Armocida, marquera aussi “la deuxième année depuis la rénovation de l’événement et l’ouverture encore plus grande aux jeunes et à l’expérimentation”, comme l’a expliqué son co-fondateur Bruno Torri lors de la conférence de presse de présentation de l’événement. Le festival s’intéresse particulièrement aux étudiants, qui y viennent de plus en plus nombreux, mais c’est aussi un lieu privilégié pour la formation des futurs spectateurs, qui forment d’ailleurs le jury présidé par Roberto Ando qui devra choisir le lauréat du Prix Lino Miccichè. Les jeunes sont au centre des deux sections les plus tournées vers le futur du cinéma : la section compétition (qui réunit des films qui représentent le mieux ce qu’on peut qualifier de “nouveau cinéma”, loin des modèles classiques des films typiquement destinés aux festivals) et la nouvelle section Satellite – Visions pour le cinéma futur, dédiée aux productions faites hors-industrie, aux films à petit budgets difficilement “catalogables”. “Ce ne sont pas des films ‘de festival’, explique Armocida. Nous avons cherché à miser sur un autre regard, avec un accent tout particulier sur le cinéma italien”.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)suspi_2016_468x60

La compétition sera riche en surprises. L’Italie y sera représentée par le premier long-métrage du talentueux Suranga Deshapriya Katugampala, Per un figlio, en présence de son producteur Gianluca Arcopinto, qui prédit que "Suranga va devenir un grand réalisateur” et annonce qu’ils travaillent déjà sur leur prochain projet. Les autres films européens en lice sont David [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Jan Tesitel (République tchèque), Les Ogres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Léa Fehner (France), Where I Grow Old [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Marilia Rocha (Portugal/Brésil) et In the Last Days of the City [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Tamer El Said (Allemagne/Royaume-Uni/Égypte/Émirats arabes).

Pesaro va également proposer un volet baptisé “Les filles du porno” dans le cadre duquel sera projeté le dernier court-métrage de Monica Stambrini, Queen Kong, et organisée une table ronde sur le porno au féminin avec la revue 8 e ½ de Gianni Canova.

(Traduit de l'italien)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250