La Colère d'un homme patient (2016)
Orpheline (2016)
Félicité (2017)
Paris La Blanche (2016)
Waldstille (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Noces (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les gardiennes de Xavier Beauvois : premier clap en août

par 

- Le cinéaste réunit Nathalie Baye et Laura Smet en tête d'affiche. Une production Les Films du Worso avec la Suisse et qui sera vendue par Pathé

Les gardiennes de Xavier Beauvois : premier clap en août
Le réalisateur Xavier Beauvois (© Philippe Bertheau)

Le 17 août démarrera en Haute-Vienne, le tournage de la coproduction franco-suisse Les gardiennes, le 7ème long de Xavier Beauvois après Nord (nominé au César 1993 du meilleur premier film), N’oublie pas que tu vas mourir (Prix du jury à Cannes en 1995), Selon Matthieu (compétition à Venise en 2000), Le petit lieutenant [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Venice Days 2005), Des hommes et des dieux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Xavier Beauvois
fiche film
]
(Grand Prix à Cannes en 2010 et César 2011 du meilleur film) et La rançon de la gloire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Xavier Beauvois
fiche film
]
(compétition à Venise en 2014). Au casting figurent Nathalie Baye (sept fois nominée au César de meilleure actrice avec deux titres en 1983 et 2006, vue récemment à Cannes dans Juste la fin du monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et à l'affiche le 17 août dans Moka) et sa fille Laura Smet (Yves Saint Laurent [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jalil Lespert
fiche film
]
, Eden [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Charles Gillibert
interview : Mia Hansen-Løve
fiche film
]
), la débutante Iris Bry, Olivier Rabourdin (nominé au César 2011 du meilleur second rôle pour Des hommes et des dieux), Cyril Descours (Complices [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Frédéric Mermoud
fiche film
]
), Xavier Maly (Les héritiers [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et Mathilde Viseux.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par le réalisateur et Frédérique Moreau d'après le roman éponyme d'Ernest Pérochon, le scénario débute en 1915, dans une France plus agricole qu’industrielle, où les hommes ont dû quitter leurs terres pour le front. Les femmes, jusqu’ici subordonnées à leurs maris, se retrouvent à gérer seules les exploitations agricoles. 
Parmi elles, Hortense (Baye) tient la ferme de sa fille enceinte, Solange (Smet). Avant les moissons, Hortense engage Francine (Bry), une jeune servante de l’Assistance publique pour la seconder. Les travaux des champs sont difficiles, mais Francine est infatigable et une reconnaissance mutuelle s’effectue entre Hortense et la jeune femme. La vie est rythmée par les permissions des hommes : Constant le fils instituteur, Clovis le gendre agriculteur, époux de Solange, et Georges, le plus jeune fils, promis à la fille du boulanger. Mais Hortense va subir la perte d’un de ses fils et devoir endurer le refus de soumission de Solange, qui rêve d’une autre vie.
 Dans ce monde archaïque où tous se soumettent à son autorité et sa puissance de travail, Hortense va, un temps, perdre le contrôle. Francine et Georges vont tomber amoureux l’un de l’autre, perturbant ainsi son projet d’unir Georges à Marguerite. Clovis fait prisonnier, Solange va s’autoriser une vie sexuelle libre, alors inconcevable. Pour sauver la réputation de sa fille, et malgré la souffrance de Georges, Hortense va devoir sacrifier sa plus grande alliée : Francine. Elle la renvoie, condamnant la jeune femme, enceinte de son amoureux, à trouver en elle seule l’énergie de se battre. Hortense tentera de faire plier Solange et paiera de solitude, le prix des sacrifices qu’elle fera pour tenir toutes ces ‘gardiennes’ ensemble.

Produit par Sylvie Pialat et Benoît Quainon pour Les Films du Worso, Les gardiennes est coproduit par France 3 Cinéma, Pathé et les Suisses de Rita Productions. Egalement préacheté par Canal+, Ciné+ et la Radio Télévision Suisse, le film est aussi appuyé par l'avance sur recettes du CNC, Eurimages, la région Limousin, Cinéfeel, la Procirep et les Soficas Soficinéma, Indéfilms et Cofinova. Le tournage se déroulera en Haute-Vienne du 17 août au 30 septembre, puis du 21 novembre au 16 décembre avec Caroline Champetier à la direction de la photographie. La distribution en Suisse a été acquise par Praesens Films. La distribution France et les ventes internationales seront pilotées par Pathé.

Bridging the Dragon
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home