La Fille inconnue (2016)
Baccalauréat (2016)
María (y los demás) (2016)
United States of Love (2016)
Waves (2016)
Il più grande sogno (2016)
American Honey (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

LOCARNO 2016 Cinéastes du Présent

email print share on facebook share on twitter share on google+

Afterlov, une histoire d’amour qui tourne à la bataille

par 

- LOCARNO 2016 : Le jeune réalisateur grec Stergios Paschos présente son premier long-métrage, intense et surréaliste, dans la section Cinéastes du Présent

Afterlov, une histoire d’amour qui tourne à la bataille
Iro Bezou et Haris Fragoulis dans Afterlov

Après avoir écrit et réalisé sept court-métrages, reçu le soutien du diffuseur national ERT et avoir participé aux programmes Script&Pitch et Framework du TorinoFilmLab, Stergios Paschos foule le tapis rouge du Festival de Locarno avec son surprenant premier film, Afterlov [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Stergios Paschos
fiche film
]
, sélectionné dans la section Cinéastes du Présent.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

C’est l’été à Athènes, et Nikos (interprété par un surprenant Haris Fragoulis), la trentaine et une allure moitié hipster moitié hippy qui gagne sa vie en jouant de la musique, est chargé de garder la villa de luxe d’un ami producteur. Il passe des journées solitaires et oisives, entre cocktails improvisés dans la piscine et des caresses au chien du propriétaire, qui s’approche plus du toutou en peluche que du chien de garde. Tout à l’air de se dérouler tranquillement, trop tranquillement, mais les apparences peuvent parfois être trompeuses : sous la surface, Nikos est en train d’élaborer un plan émotionnellement machiavélique. Incapable de se remettre d’une histoire d’amour désormais terminée, Nikos décide d’inviter son ex, Sofia (Iro Bezou) à passer quelques jours avec lui dans la villa. Sofia accepte avec enthousiasme, sans réaliser que l’invitation de Nikos cache d’inquiétantes vérités. A la suite d’une soirée à première vue idyllique, Nikos enferme son ex dans la villa, déterminé à lui extirper les raisons l’ayant poussée à leur séparation.  La tactique portera-t-elle ses fruits ?

Afterlov est une comédie aigre-douce sur le moment qui suit la rupture amoureuse, un condensé éclatant de la légèreté adolescente (même si les protagonistes sont plus proches de la trentaine que de la vingtaine), de l’amour passionnel et des failles dans la communication. L’apparente légèreté qui se manifeste dans le premier film de Paschos, un espèce d’ovni rappelant des réalisateurs indépendants états-uniens comme Alex Ross  Perry et les frères Safdie, s’infiltre sous la peau, violemment. Nikos et Sofia sont deux personnes (personnages) qui ne veulent pas grandir, qui sont incapables de vivre ensemble et pourtant terrifiés à l’idée de se séparer pour toujours. La gigantesque villa qui sert de cadre à cette épopée amoureuse aux conséquences dramatiques devient une prison dans laquelle les personnages expriment leur mal-être et donnent libre cours à leurs angoisses tourmentées. Grâce à des mouvements statiques, la caméra de Paschos garde les deux personnages prisonniers à l’œil, en position et prêts à passer à l’attaque. Nikos et Sofia sont souvent mis en scène à travers les filtres des fenêtres, portes et des murs de la villa, comme un couple qui ne peut pas entrer en contact, ni physiquement, ni émotionnellement. L’atmosphère paradisiaque du lieu contraste avec l’histoire qui se déroule entre ses murs, soulignant ainsi sa nature claustrophobe et violente. Malgré de nombreuses tentatives, les personnages n’arrivent pas à mettre des mots sur leurs émotions, et sont prisonnier d’un monde où l’impossibilité de communiquer (les sentiments) semble l’emporter. A la place d’ex-amants résolvant calmement les choses, leur emprisonnement forcé attise un violent feu dont ils ne pensaient pas qu’il brûlait toujours. L’amour et la passion se transforment en un incontrôlable ouragan défiant les lois, les explications et même jusqu’au sens commun. L’amour comme synonyme de folie, dans le sens d’une liberté totale, est le fil conducteur d’une comédie ahurissante qui perd délicieusement le contrôle.

Heretic Outreach gère les droits internationaux du film.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home