La Belle et la meute (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2016 Venice Days

email print share on facebook share on twitter share on google+

Un reporter de guerre, Domenico Quirico, pour la clôture des Venice Days

par 

- Ombre dal fondo, de Paola Piacenza, est un récit documentaire à deux voix sur le journaliste enlevé en Syrie

Un reporter de guerre, Domenico Quirico, pour la clôture des Venice Days
Ombre dal fondo de Paola Piacenza

Le film de clôture de la 13ème édition des Venice Days (qui se tiendront du 31 août au 10 septembre parallèlement à la Mostra de Venise) sera Ombre dal fondo [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Paola Piacenza
fiche film
]
de Paola Piacenza, un récit documentaire à deux voix sur le reporter de guerre enlevé en Syrie Domenico Quirico. Le film, produit par la société Frenesy Film de Luca Guadagnino en collaboration avec Rai Cinema, et avec la contribution du Ministère de la Culture et du DOC FILM FUND de la Commission du film du Piémont, sera projeté hors-compétition samedi 10 septembre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Quirico, journaliste pour le quotidien La Stampa et dernier grand reporter encore en activité, a été enlevé en Syrie le 8 avril 2013 et libéré après 152 jours d’incarcération. Dans le film, il revient sur le parcours d’une vie passée à collecter des fragments de la vie des autres et redescend en souvenir dans l’affreux cachot où la privation de liberté et de dignité l’a obligé, pour la première fois, à vivre dans sa chair le même destin que les protagonistes de ses récits de guerre.

Pour la première fois, le journaliste, qui n’avait jamais travaillé ni avec des réalisateurs, ni avec des photographes, a accepté de partager son expérience sur le terrain, sur le front russe-ukrainien. Un voyage qui se prolongera sur d’autres fronts et, inévitablement, conduira “au lieu où tout a commencé et où tout a fini” : la Syrie de la geôle infame où Quirico a été enfermé. Parce que “le retour, ce n’est pas à la maison, c’est là”. 

(Traduit de l'italien)

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss