La Fille inconnue (2016)
Baccalauréat (2016)
María (y los demás) (2016)
United States of Love (2016)
Waves (2016)
Il più grande sogno (2016)
American Honey (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENTS Royaume-Uni

email print share on facebook share on twitter share on google+

Ffilm Cymru Pays de Galles soutient les talents locaux

par 

- 80 000 £ de soutien au développement ont été accordés. Parmi les bénéficiaires : Censor, I Who Have Nothing et Last Summer

Ffilm Cymru Pays de Galles soutient les talents locaux
Le réalisateur Marc Evans, dont I Who Have Nothing a reçu du financement

L’agence Ffilm Cymru Wales, dont la mission est d’épauler les scénaristes, réalisateurs et producteurs gallois ou résidant au Pays de Galles à développer et produire leurs projets, en leur offrant de l’assistance, du mentorat mais aussi des fonds, a accordé plus de 80 000 livres sterling d’aide au développement. to several home-grown talents in its latest round of development funding. Parmi les bénéficiaires figure la scénariste-réalisatrice débutante Prano Bailey-Bond et sa productrice Helen Jones pour Censor, un long-métrage d’horreur dont l’action se passe dans les années 1980 et tourne autour d’une femme, membre de la commission de censure cinématographique, qui retourne dans la maison où elle vivait enfant pour résoudre le mystère d’un traumatisme survenu à l’époque. Bailey-Bonda est l’auteur du court-métrage Nasty (2015), récompensé par le Prix du jury au Festival international Fantaspoa du film fantastique et par une mention honorable à celui de Nashville. Censor a pour co-scénariste Anthony Fletcher. L’auteur spécialisé dans l’horreur et critique Kim Newman en est le producteur délégué. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Marc Evans (Patagonia [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) va quant à lui faire son retour avec un film biographique sur Shirley Bassey intitulé I Who Have Nothing. Il retracera la vie de la légendaire chanteuse galloise de son enfance à son ascension vers la célébrité tout en assurant son rôle de mère célibataire. Ce projet réunit de nouveau Evans et sa productrice sur Patagonia, Rebekah Gilbertson, de Rainy Day Films.

Après une carrière brillante à la télévision, avec des fictions du calibre de Da Vinci’s Demons, Mr Selfridge et Northanger Abbey, Jon Jones prépare son premier long-métrage : Last Summer, un récit d’apprentissage situé dans la campagne galloise, le temps d’un été qui changera tout. Katherine Lannon, qui a produit un téléfilm réalisé par Jones, The Secret Life of Mrs Beeton, va de nouveau travailler avec lui pour ce film.

Ffilm Cymru a également distribué des financements supplémentaires à quatre projets déjà soutenus par l’agence. Parmi eux se trouve le prochain film de Chanya Button (lauréate du Prix du meilleur film au Festival BFI de Londres et du Grand Prix au Festival d’Odessa pour Burn Burn Burn), une adaptation du roman caustique Random Deaths and Custard de Catrin Dafydd qui sera produite par Emily Morgan (Identicals [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et Ed Talfan (The Passing).

Colm McCarthy, qui lancera cet automne The Girl with All the Gifts [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, prépare déjà son prochain film : Mr Smith, sur un héros aigri qui se retrouve isolé de ses amis et de sa famille par des superpouvoirs dont il n’ose se servir, mais qui espère que l’amour va lui permettre de redevenir un héros.

Rob Alexander, dont le film Gary Numan: Android in La La Land est sorti Outre-Manche le 26 août, a obtenu un financement pour le thriller Concrete Plans, de même que Gordon Main pour le documentaire politique London Recruits.

Hannah Thomas, responsable du département Secteur de la création de Cymru Wales, a commenté : “Cette dernière série d’aides distribuées témoigne du talent des scénaristes, réalisateurs et producteurs d’ici qui sont en train de générer et développer des produits intellectuels de classe mondiale. Nous sommes tout à fait ravis de voir que nos efforts pour favoriser la diversité et l’égalité dans cette industrie portent leurs fruits. C’est formidable de pouvoir soutenir une équipe féminine qui travaille sur un film d’horreur. D’ailleurs sur les 19 scénaristes, réalisateurs et producteurs que nous avons choisi là d’épauler, 10 sont des femmes, et nous avons pu constater un augmentation de la représentation féminine au sein de notre programme Beacons pour les courts-métrages, soutenu par BFI NET.WORK : 50% des 18 films pré-sélectionnés sont réalisés par des femmes, et c’est une tendance positive que nous avons l’intention de continuer à encourager”.

(Traduit de l'anglais)

Home Sweet Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs