American Honey (2016)
Baccalauréat (2016)
Il più grande sogno (2016)
King of the Belgians (2016)
Ma vie de courgette (2016)
L'Ornithologue (2016)
La Fille inconnue (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2016 Suisse

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les Suisses à Venise

par 

- Trois (co)productions suisses sont au programme de la 73e Mostra de Venise : les films italo-suisses Spira Mirabilis et Le ultime cose, et le court-métrage Ruah

Les Suisses à Venise
Spira Mirabilis de Martina Parenti e Massimo D’Anolfi

Spira Mirabilis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, du duo italien Martina Parenti-Massimo D’Anolfi, fait partie des rares documentaires sélectionnés cette année en compétition à la Mostra de Venise. Ce film a été tourné dans plusieurs pays, partout dans le monde, d’une humanité à l’autre. C’est un hommage au meilleur de l’être humain, à savoir sa quête de l’immortalité, qui s’articule autour des quatre éléments naturels : l’eau, l’air, la terre et le feu. C’est un documentaire surprenant, entre poésie et technologie. Spira Mirabilis a été coproduit par la société suisse Lomotion (Berne) avec l’italienne Montmorency Film (Milan), en collaboration avec Rai Cinema et la Radiotélévision suisse SRF Schweizer Radio und Fernsehen / SRG.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Parmi les sept titres présentés cette année à la Semaine internationale de la critique, on trouve une autre coproduction italo-suisse (de la société Amka Films Productions de Tiziana Soudani côté helvétique) : Le ultime cose [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Italienne Irena Dionisio.

La section Orizzonti va accueillir l’avant-première mondiale du court-métrage Ruah, réalisé et produit par le Suisse Flurin Giger, avec parmi ses interprètes Mona Petri et la jeune Annina Walt (remarquée dans A Decent Man [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Amateur Teens [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
).

Du côté du marché, le documentaire Ghost Hunting du Palestinien Raed Andoni, coproduit en Suisse par Akka Films, participera à l’atelier Final Cut in Venice.

Ma vie de courgette [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Claude Barras
fiche film
]
de Claude Barras (coproduit par Rita Productions) sera quant à lui projeté aux Venice Days, aux côtés de Toni Erdmann [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Maren Ade
fiche film
]
et À peine j’ouvre les yeux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Leyla Bouzid
fiche film
]
, en tant que finaliste au Prix LUX du Parlement européen.

(Traduit de l'italien)

Home Sweet Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs