Glory (2016)
Waves (2016)
María (y los demás) (2016)
Baccalauréat (2016)
United States of Love (2016)
Personal Shopper (2016)
Zoology (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

TORONTO 2016 France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le cinéma français omniprésent à Toronto

par 

- 30 majoritaires et 34 minoritaires en vitrine. Des films signés Bercot, des Pallières, Ozon, Bonello, Quillévéré, Zlotowski, Assayas et tant d'autres

Le cinéma français omniprésent à Toronto
La Fille de Brest d'Emmanuelle Bercot

L'incroyable diversité et l'ouverture internationale de la production cinématographique française sont une nouvelle fois à l'honneur à l'affiche du 41e Festival de Toronto (du 8 au 18 septembre 2016) avec un faramineux total de 64 longs métrages produits ou coproduits par l'Hexagone. Un raz-de-marée dont tireront sans nul doute le meilleur profit en coulisses les très nombreux vendeurs internationaux français dont les line-up comptent aussi des films d'autres nationalités. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Au menu gargantuesque de Toronto se distinguent tout particulièrement les premières mondiales très attendues de La Fille de Brest [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Emmanuelle Bercot et d'Orpheline [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Arnaud des Pallières, qui seront dévoilés au programme Special Presentations.

En pleine lumière pointent également trois titres français qui participeront à la compétition Platform. La production majoritaire Le Secret de la chambre noire [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du JaponaisKiyoshi Kurosawa y fera sa première mondiale, le fascinant Nocturama [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Bertrand Bonello
fiche film
]
de Bertrand Bonello sa première internationale, et l'émouvant Réparer les vivants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Katell Quillévéré
fiche film
]
de Katell Quillévéré arrivera en droite ligne de Venise. 

Egalement venu de la Mostra, Planétarium [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rebecca Zlotowski
fiche film
]
de Rebecca Zlotowski (avec Natalie Portman en attraction majeure)bénéficierad'uneprojection de Gala à Toronto. Et du Lido débarquera aussi le sublime Frantz [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : François Ozon
fiche film
]
de François Ozon qui a été retenu en Special Presentations, tout comme le primé berlinois L'Avenir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Mia Hansen-Løve
fiche film
]
de Mia Hansen-Love. Pour leur part, le primé cannois Personal Shopper [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Artemio Benki
interview : Olivier Assayas
fiche film
]
d'Olivier Assayas et A jamais [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Benoît Jacquot seront à l'affiche de la section Masters, tandis que la génération montante des réalisatrices françaises sera de la partie avec la Caméra d'Or cannoise Divines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Houda Benyamina
fiche film
]
d'Ouda Benyamina à Discovery et Grave [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Julia Ducournau
fiche film
]
de Julia Ducournau à Midnight Madness. Enfin, le programme Contemporary World Cinema proposera Le Ciel attendra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Marie-Castille Mention-Schaar (très apprécié à Locarno) et TIFF Kids mettra en lumière l'excellent film d'animation Ma vie de courgette [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Claude Barras
fiche film
]
de Claude Barras (production paritaire franco-suisse) et l'enthousiasmant Jamais contente [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Emilie Deleuze.

Parmi les 15 autres productions majoritaires françaises en vitrine se distinguent les premières mondiales de Corps étranger [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de la Tunisienne Raja Amari (Special Presentations) et de La caja vacía de la Mexicaine Claudia Sainte-Luce (Discovery), ainsi que les premières internationales de Wulu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Malien Daouda Coulibaly et de Jesús [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Chilien Fernando Guzzoni à Discovery. Il faut aussi signaler le primé cannois Le Client [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Iranien Asghar Farhadi et Elle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Hollandais Paul Verhoeven en Special Presentations, alors que Les Beaux jours d'Aranjuez [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Allemand Wim Wenders et le documentaire Hissein Habré, une tragédie tchadienne [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Tchadien Mahamat-Saleh Haroun ont été retenus à Masters. Le film d'animation La Tortue rouge [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du hollando-britannique Michael Dudok de Wit sera projeté à Discovery, Mort à Sarajevo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Danis Tanovic
fiche film
]
du Bosnien Danis Tanovic àContemporary World Cinema, le long franco-grecBlind Sun [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Joyce A. Nashawati à Vanguard, et La Mort de Louis XIV [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Albert Serra
fiche film
]
de l'Espagnol Albert Serra à Wavelengths.

12 premières mondiales seront au rendez-vous sur les 34 coproductions minoritaires françaises à l'affiche. Fixeur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Roumain Adrian Sitaru, Clair Obscur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Turc Yesim Ustaoglu, Marie Curie, the Courage of Knowledge [+lire aussi :
interview : Marie Noëlle
fiche film
]
de la cinéaste franco-allemande Marie Noëlle, In Between [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Israélienne Maysaloun Hamoud, Santa & Andres [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Cubain Carlos Lechuga et The Wedding Ring de la Nigérienne Rahmatou Keïta seront dévoilés à Contemporary World Cinema, et la production déléguée britannique Message from the King [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Belge Fabrice du Welz à Vanguard. I Am Not Your Negro de l'Haïtien Raoul Peck et Off Frame aka Revolution Until Victory  du Palestinien Mohanad Yaqubi ont été sélectionnés à TIFF Docs, Jeffrey de Yanillys Perez (coproduit avec la République Dominicaine) à Discovery, et enfin le long canado-franco-américain (re)Assignment de Walter Hill et Sing de l'Anglais Garth Jennings seront projetés en Special Presentations.

Parmi les autres minoritaires françaises figurent à l'affiche de la section Masters l'Ours d'Or berlinois Fuocoammare, par-delà Lampedusa [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Gianfranco Rosi
fiche film
]
de l'Italien Gianfranco Rosi et le compétiteur cannois La Fille inconnue [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Jean-Pierre et Luc Dardenne
fiche film
]
des Belges Luc et Jean-Pierre Dardenne. Sept titres passeront en Special Presentations : la Palme d'Or cannoise Moi, Daniel Blake [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Anglais Ken Loach, Souvenir [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Luxembourgeois Bavo Defurne, Juste la fin du monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Canadien Xavier Dolan, Brimstone [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Martin Koolhoven
fiche film
]
de l’Hollandais Martin Koolhoven, Salt and Fire de l'Allemand Werner Herzog, Neruda [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Chilien Pablo Larrain et Harmonium [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Japonais Koji Fukada.

Présence massive également des minoritaires françaises au programme Contemporary World Cinema avec L'Économie du couple [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Joachim Lafosse
fiche film
]
du Belge Joachim Lafosse, Aquarius [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du BrésilienKleber Mendonça Filho, We Are Never Alone [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Petr Vaclav
fiche film
]
du Tchèque Petr Vaclav, Zoology [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ivan I. Tverdovsky
fiche film
]
du Russe Ivan I. Tverdovski, The Road to Mandalay [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Midi Z
fiche film
]
du Birman Midi Z et Apprentice [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Singapourien Boo Junfeng. Enfin, Noces [+lire aussi :
critique
fiche film
]
du Belge Stephan Streker et Godless [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ralitza Petrova
fiche film
]
de la Bulgare Ralitza Petrova ont été retenus dans la section Discovery, La región salvaje [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Mexicain Amat Escalante à Vanguard et quatre longs à Wavelengths : L'Ornithologue [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : João Pedro Rodrigues
fiche film
]
du Portugais Joao Pedro Rodrigues, Mimosas, la voie de l’Atlas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Oliver Laxe
fiche film
]
de l'Espagnol Oliver Laxe, le documentaire Ta'ang du Chinois Wang Bing et By the Time It Gets Dark [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de la Thaïlandaise Anocha Suwichakornpong.

A noter enfin à TIFF Cinematheque, le documentaire Lumière ! co-réalisé par Thierry Frémaux, L'un chante, l'autre pas d'Agnès Varda et Irma Vep d'Olivier Assayas.

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home