Glory (2016)
Waves (2016)
María (y los demás) (2016)
Baccalauréat (2016)
United States of Love (2016)
Personal Shopper (2016)
Zoology (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

TORONTO 2016 Marché/Pays nordiques

email print share on facebook share on twitter share on google+

TrustNordisk propose Pyromaniac et The Commune à Toronto

par 

- LevelK arrive de son côté avec trois découvertes nordiques : In the Blood de Rasmus Heisterberg, Hunting Flies d’Izer Aliu et Sameblod d’Amanda Kernell

TrustNordisk propose Pyromaniac et The Commune à Toronto
Pyromaniac d'Erik Skjoldbjærg

Pyromaniac [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Erik Skjoldbjærg
fiche film
]
, du Norvégien Erik Skjoldbjærg, est en avant-première mondiale dans la section Cinéma contemporain du monde du Festival de Toronto (8-18 septembre), et c’est la société danoise TrustNordisk qui s’occupe de ses ventes internationales.

Ce film, couronné le mois dernier par un Amanda du cinéma norvégien (celui de la meilleure actrice pour Liv Bernhoft Osa), marque la quatrième sélection de Skjoldbjærg au festival canadien, après Pioneer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2013), Prozac Nation (2001) et Insomnia (1997). Le scénario de Pyromaniac a été composé par Bjørn Olaf Johannessen à partir d’un roman de Gaute Heivoll lui-même inspiré d’une affaire policière survenue en 1978. Le personnage central du film est un pyromane qui terrorise une petite communauté alors qu’il est connu de tous, puisqu’il est le fils du chef de la brigade des pompiers.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

TrustNordisk représente aussi le petit dernier du cinéaste danois du Dogme Thomas Vinterberg, The Commune [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Thomas Vinterberg
fiche film
]
, sélectionné à Toronto parmi les Séances spéciales (après six autres grands festivals). Ce film a été inspiré à Vinterberg par son enfance haute en couleurs au sein d’une commune hippie implantée aux abords de Copenhague. C’est une oeuvre interprétée par Trine Dyrholm et Ulrich Thomsen qui parle d’amitié, d’amour, de la famille et de la vie en communauté dans le Danemark des années 1970. Son rôle a valu à Dyrholm l’Ours d’argent de la meilleure actrice au dernier Festival de Berlin.

De son côté, LevelK est à Toronto avec cinq sélections de la section Découverte, qui réunit les premiers films de réalisateurs émergents avec des messages forts. Sameblod [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Amanda Kernell
fiche film
]
de la Suédoise Amanda Kernell, tout récemment salué à Venise dans la section Venice Days, raconte l’histoire d’une jeune éleveuse de rennes laponne de 14 ans (Lene Cecilia Sparrok) qui cherche à changer de vie. Exposée, dans son internat suédois, au racisme et aux examens de pureté raciale, elle finit par rompre avec sa famille et sa culture pour devenir quelqu’un d’autre.

LevelK propose aussi Hunting Flies du Norvégien Izer Aliu, tourné dans une école de Macédoine autour d’un enseignant idéaliste qui perd son emploi à cause d’une changement de gouvernement. In the Blood du scénariste encensé Rasmus Heisterberg, son premier film en tant que réalisateur, raconte quant à lui l’histoire d’un étudiant en médecine de Copenhague (Kristoffer Bech) qui n’est pas prêt à laisser derrière lui l’insouciance de sa jeunesse.

Le vendeur finno-suédois The Yellow Affair est de son côté à Toronto avec deux nouvelles productions suédoises : Strawberry Days du débutant Wiktor Ericsson et Snip, Snap, Snut, co-réalisé par Maria Hulterstam avec l’Argentine Cecilia Actis. Le premier film, interprété par Staszek Cywka et Nelly Axelsson, raconte une histoire d’amour entre un travailleur polonais et une fille de fermier suédois avec pour toile de fond les tensions de plus en plus vives et la violence entre les producteurs de fraises suédois et les travailleurs polonais. Snip, Snap, Snut est une série télévisée pour enfants de 10 x 4 minutes.

(Traduit de l'anglais)

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home