Baccalauréat (2016)
Toni Erdmann (2016)
Ma vie de courgette (2016)
Fuocoammare, par delà Lampedusa (2016)
Olli Mäki (2016)
Park (2016)
Waves (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2016 Compétition

email print share on facebook share on twitter share on google+

Natalie Portman est Jackie

par 

- VENISE 2016 : L’actrice joue pour le Chilien Pablo Larraín la “First Lady” Jacqueline Kennedy pendant les jours qui ont suivi l’assassinat de JFK

Natalie Portman est Jackie
Natalie Portman dans Jackie

La performance de Natalie Portman dans le rôle de la First Lady Jacqueline Kennedy dans le film biographique de Pablo Larraín Jackie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, en compétition à la Mostra de Venise (et bientôt dans la section Platform de Toronto), mériterait bien la Coupe Volpi, voire un Oscar. Aux côtés de Peter Sarsgaard, Greta Gerwig, Billy Crudup et John Hurt, l’actrice et réalisatrice israélienne naturalisée américaine livre une formidable interprétation de la femme de JFK dans les heures et les jours qui ont suivi l’assassinat de ce dernier à Dallas, le 22 novembre 1963. Un portrait intense, ambigu et riche en nuances d’une des femmes les plus célèbres et en même temps les plus secrètes du monde, que le réalisateur chilien (auquel on doit notamment Tony Manero, Post Mortem [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et El Club) a voulu montrer sous un angle inédit, comme la femme qui a accompagné un homme devenu une légende justement grâce à son sens de la communication à elle.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Dans No [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2012), Larraín avait déjà souligné la puissance de l’outil communication, y compris contre la dictature de Pinochet au Chili dans les années 1980. Quand John Kennedy est arrivé à la Maison blanche, le Pop Art était déjà en train de révolutionner la culture d’un pays consumériste, tandis que l’industrie appelait les publicitaires à créer un nouveau marché de masse. La télévision, qui n’avait pas remporté un franc succès immédiatement à sa naissance, est alors devenue le totem que l’on sait, absorbant toute l’attention des gens.

C’est Jacqueline qui a eu l’idée de la célèbre visite guidée de la Maison blanche qui fut diffusée sur le petit écran en 1962, et que Larraín reconstruit comme s’il s’agissait d’une vidéo, avec Portman à la place de Jackie. Le reste du film retrace, à partir d’une interview sur laquelle la célèbre veuve voulut un contrôle total, l’organisation des funérailles du président, un chef-d’oeuvre de communication auquel ont participé un million d’Américains. Que le monde a été ému en voyant le petit John fils, à la main de sa mère, faire un salut militaire au passage du cortège funéraire de son père ! C’est que Jackie maîtrisait à la perfection le comportement attendu à chaque instant d’une première dame, et ce bien qu’elle fût tout aussi consciente des trahisons de son mari. C’est ainsi qu’elle dit à un journaliste : “Il y a deux types de femmes : celles qui veulent avoir du pouvoir dans le monde et celles qui veulent avoir du pouvoir au lit”.

Jackie a été produit par Jackie Productions Ltd (Royaume-Uni), LD Entertainment (États-Unis), Protozoa (États-Unis), Fabula (Chili), Wild Bunch et Why Not Productions (France), en association avec Bliss Media. Les ventes internationales du film sont gérées par IMR Insiders MadRiver International et Creative Artists Agency aux États-Unis.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home