Toni Erdmann (2016)
Il più grande sogno (2016)
King of the Belgians (2016)
L'Ornithologue (2016)
Ma vie de courgette (2016)
L'Avenir (2016)
La Fille inconnue (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2016 Palmarès

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Lion d’or va au Philippin Lav Diaz pour The Woman Who Left

par 

- VENISE 2016 : Le continent américain est bien représenté au palmarès de la 73e Mostra, dévoilé hier par le jury divisé de Sam Mendes

Le Lion d’or va au Philippin Lav Diaz pour The Woman Who Left
Le réalisateur Lav Diaz avec son Lion d'Or

La 73e édition de la Mostra de Venise, une édition marquée par un haut niveau de sécurité anti-terrorisme, a vu la victoire bien méritée de Lav Diaz, qui a conquis le Lion d’or pour The Woman Who Left. Le cinéaste philippin a dédié son trophée “au combat du peuple philippin et au combat l’humanité”. The Woman Who Left, un film de 226 minutes sur une femme qui passe trente ans en prison pour un crime qu’elle n’a pas commis, suit de quelques mois seulement A Lullaby to the Sorrowful Mystery, une oeuvre de huit heures qui s’est trouvée primée à Berlin en février dernier. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

“Tous les films sont égaux, mais certains le sont plus que d’autres”, a commenté avec ironie Sam Mendes, le président du jury, pour rendre compte des difficultés que ses collègues et lui ont eues à s’accorder dans leurs verdicts. Tous sont cependant tombés d’accord pour offrir le Lion d’argent-Grand Prix du jury au très élégant Nocturnal Animals [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
: pour Tom Ford, très ému en prononçant ses remerciements sur scène, ce trophée représente “un rêve qui se réalise”. La décision a été plus difficile pour le prix de la mise en scène. Il a finalement été attribué ex aequo au scandaleux La región salvaje [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du jeune Mexicain Amat Escalante (qui a divisé public et critique sur le Lido à cause de la manière dont s’y procure le plaisir sexuel) et au bien plus “classique” Paradise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du maestro russe Andreï Konchalovsky. Le Prix spécial du jury, probablement fruit d’un compromis difficile entre ses membres, a été remis au film controversé The Bad Batch d’Ana Lily Amirpour, une décision qui devrait soulever quelques polémiques.

C’est en direction du continent américain que repartiront les deux Coupes Volpi : celle de la meilleure interprétation masculine a récompensé Oscar Martinez pour sa performance dans le film argentin El ciudadano ilustre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
; celle de l’interprétation féminine est allée à Emma Stone pour le spectaculaire autant qu’amusant La La Land. Noah Oppenheim, primé pour le scénario du très beau film biographique Jackie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, a remercié son producteur, Darren Aronofsky, ainsi que Natalie Portman, pour lui “la seule comédienne capable d’interpréter Jacqueline Kennedy”, et bien sûr le réalisateur chilien Pablo Larrain, qu’il a qualifié de “vrai génie”. Le Prix Mastroianni de la meilleure actrice émergente est resté en Europe : il a été décerné à l’Allemande Paula Beer pour son rôle dans Frantz [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : François Ozon
fiche film
]
de François Ozon.

La section Orizzonti a élu meilleur film l’impressionnant documentaire sur l’exorcisme Liberami [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Federica Di Giacomo. Le prix du meilleur réalisateur est allé au Belge Fien Troch pour Home [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, son quatrième film, une enquête sur le monde des adolescents, et le Prix spécial du jury a récompensé le film turc Big Big World [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Reha Erdem. Dans cette section, les prix d’interprétation ont été attribués au Portugais Nuno Lopes pour Saint George [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Marco Martins
fiche film
]
et à l’Espagnole Ruth Díaz pour Tarde para la ira [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Raúl Arévalo
fiche film
]
.

Les gagnants des prix de la 73e édition du Festival de Venise :

Lion d’or
The Woman Who Left - Lav Diaz (Philippines)

Grand Prix du jury
Nocturnal Animals [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Tom Ford (Etats-Unis/Royaume-Uni)

Lion d’argent de la mise en scène (ex aequo)
Amat Escalante - La región salvaje [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Mexique/Danemark/France/Allemagne/Norvège)
 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
Andrei Konchalovsky - Paradise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Russie/Allemagne)

Prix spécial du jury
The Bad Batch - Ana Lily Amirpour (Etats-Unis)

Coupe Volpi de la meilleure interprétation masculine
Óscar Martínez - El ciudadano ilustre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Argentine/Espagne)

Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine
Emma Stone - La La Land (Etats-Unis)

Prix Marcello Mastroianni pour le Meilleur Acteur/Actrice Révélation
Paula Beer - Frantz [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : François Ozon
fiche film
]
 (France/Allemagne)

Prix du meilleur scénario
Noah Oppenheim - Jackie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Etats-Unis/Royaume-Uni/Chili/France)

Lion du Futur - Prix de Laurentiis de la 1ere oeuvre
The Last of Us - Ala Eddine Slim (Tunisie/Qatar/Émirats arabes unis/Liban)

Orizzonti

Meilleur film
Liberami [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Federica Di Giacomo (Italie/France)

Meilleur réalisateur
Fien Troch - Home [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Belgique)

Prix spécial du jury
Big Big World [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Reha Erdem (Turquie)

Meilleure actrice
Ruth Díaz - Tarde para la ira [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Raúl Arévalo
fiche film
]
(Espagne)

Meilleur acteur
Nuno Lopes - São Jorge [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Marco Martins
fiche film
]
(Portugal/France)

Meilleur scénario
Wang Bing - Bitter Money (Hong Kong/France)

Meilleur Court-métrage
La voz perdida - Marcelo Martinessi (Paraguay)

Venezia Classici

Meilleur film restauré
Break Up - L'uomo dei cinque palloni - Marco Ferreri (Italie/France)

Meilleur documentaire sur cinéma
Le Concours [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Claire Simon (France)

(Traduit de l'italien)

Home Sweet Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs