La Fille inconnue (2016)
Baccalauréat (2016)
María (y los demás) (2016)
United States of Love (2016)
Waves (2016)
Il più grande sogno (2016)
American Honey (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVAL Belgique

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Festival International du Film Francophone de Namur dévoile sa programmation

par 

- Valeurs sures, coups de cœur et révélations, du Québec au Cambodge, en passant par la Belgique ou la Roumanie, seront au programme de la 31e édition du festival

Le Festival International du Film Francophone de Namur dévoile sa programmation
Diamond Island de Davy Chou

Le Festival International du Film Francophone de Namur se tiendra du 30 septembre au 6 octobre prochains dans la capitale wallonne. Pour cette 31e édition, le festival donnera une fois encore au public l’occasion de découvrir quelques pépites, surprises ou valeurs sures du cinéma francophone.

Loin de se réduire au cinéma français, l’espace cinématographique francophone s’étend du Cambodge (Diamond Island [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Davy Chou, Prix SACD à la Semaine de la Critique cannoise cette année) au Canada (notamment Boris sans Béatrice de Denis Côté) en passant par la Tunisie (Zaïneb n’aime pas la neige [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le nouveau film de Kaouther Ben Hania), ou le Sénégal (Wùlu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Daouda Coulibaly, révélé la semaine dernière à Toronto). Bien sûr, la Francophonie couvre de nombreux territoires francophones en Europe, des plus évidents (France, Belgique, Suisse), au moins attendus, comme la Roumanie. La Roumanie a d’ailleurs une place de choix dans la programmation du festival depuis une dizaine d’années, et sera représentée cette année en compétition par Deux Tickets de loterie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paul Negoescu
fiche film
]
de Paul Negoescu et Illégitime [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Adrian Sitaru
fiche film
]
d’Adrian Sitaru

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Le FIFF permet de suivre des talents prometteurs, comme Rachid Djaidani, découvert en 2012 à Cannes avec Rengaine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Rachid Djaïdani
festival scope
fiche film
]
, qui revient cette année avec Tour de France [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rachid Djaïdani
fiche film
]
, ou de suivre des auteurs confirmés. On retrouve notamment en compétition Arnaud des Pallières (Orpheline [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Stéphane Brizé (Une vie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Stéphane Brizé
fiche film
]
) ou Marion Hänsel (En amont du fleuve [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marion Hänsel
fiche film
]
).

Mais le festival met également en avant les premières œuvres, 13 films en compétition cette année, dont Compte tes blessures de Morgan Simon, ou Willy 1er [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Ludovic Boukherma, Zoran Boukherma, Marielle Gauthier et Hugo P. Thomas. C’est aussi l’occasion de faire le point sur la production belge francophone. On découvrira dans la compétition meilleure première œuvre deux longs métrages, Sonar [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Jean-Philippe Martin et Even Lovers Get the Blues [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Laurent Micheli, et en compétition officielle Noces [+lire aussi :
critique
fiche film
]
, le nouveau film de Stephan Streker, lui aussi remarqué à Toronto.

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home