American Honey (2016)
Il più grande sogno (2016)
King of the Belgians (2016)
L'Ornithologue (2016)
Ma vie de courgette (2016)
Toni Erdmann (2016)
La Fille inconnue (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

OSCARS 2017 République tchèque

email print share on facebook share on twitter share on google+

Lost in Munich représente la République tchèque pour les Oscars

par 

- Ce film original et peu conventionnel de Petr Zelenka rejoint la liste des candidats aux nominations

Lost in Munich représente la République tchèque pour les Oscars
Lost in Munich de Petr Zelenka

L’Académie tchèque du cinéma et de la télévision a départagé 49 fictions, documentaires et films d’animation pour choisir le candidat qui représenterait le pays dans la course aux nominations pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Bien que le premier film de Petr Kazda et Tomáš Weinreb, Moi, Olga Hepnarová [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
film focus
interview : Tomáš Weinreb, Petr Kazda
fiche film
]
, ait très bien fonctionné dans les festivals, séduisant les jurys comme la critique, en plus d’être recommandé pour les nominations aux EFA-Prix du cinéma européen, l’Académie a choisi Lost in Munich [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Petr Zelenka
fiche film
]
de Petr Zelenka.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Contrairement au film historique de Kazda et Weinreb, qui fait écho à des questions actuelles et véhicule des messages universels, Lost in Munich aborde un thème très bien ancré dans l’Histoire tchèque. Le film de Zelenka a remporté trois Prix de la critique tchèque, notamment celui du meilleur film (lire l’article), et deux Lions du cinéma tchèque (sur 15 nominations – lire l’article). 

L’intrigue du film est complexe car Zelenka discourt sur plusieurs niveaux, mêlant habilement mystification et métatextualité. Au début du film, on voit le perroquet nonagénaire de l’homme politique Édouard Daladier hurler des propos gênants qui viendraient de Daladier lui-même, notamment “Le Führer est super”. On remonte ensuite au temps des Accords de Munich (dite “trahison de Munich) et de l’annexation par l’Allemagne nazie de plusieurs parties de la Tchécoslovaquie, avant de finir, par une pirouette de scénario comique et absurde, sur un commentaire spirituel sur la difficulté de faire des films. L’Académie trouve Lost in Munich “nouveau, drôle et intelligent”, et elle a remarqué les réactions positives du public international. Ce n’est pas la première fois qu’un film de Zelenka se lance vers les Oscars : pour leur 81ème édition, le candidat tchèque était son adaptation des Frères Karamazov [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Dostoïevski.

Les autres films bien placés pendant les délibérations pour le choix du candidat comprenaient, outre Moi, Olga Hepnarová, Family Film [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du jeune talent Olmo Omerzu, qui est une relecture rafraîchissante du genre drame familial, la comédie dramatique The Teacher [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jan Hřebejk
fiche film
]
de Jan Hřebejk et la déchirante parabole We Are Never Alone [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Petr Vaclav
fiche film
]
de Petr Václav.

(Traduit de l'anglais)

Home Sweet Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs