Baccalauréat (2016)
Toni Erdmann (2016)
Ma vie de courgette (2016)
Fuocoammare, par delà Lampedusa (2016)
Olli Mäki (2016)
Park (2016)
Waves (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SAN SEBASTIAN 2016 Nuevo@s Director@s

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Ciel flamand : le petit chaperon rouge et le loup

par 

- SAN SEBASTIAN 2016 : Le Belge Peter Monsaert propose une excursion malsaine parmi les possibilités douloureuses qu’entraîne la vie autour d’un bordel

Le Ciel flamand : le petit chaperon rouge et le loup
Le Ciel flamand de Peter Monsaert

Il est peu de lieux plus curieux qu’un bordel pour y mener une vie famille. C’est dans la lumière des néons (à l’intérieur comme à l’extérieur), parmi les chambres de velours, fermées quand un client y entre, et parmi les prostituées qui tentent de maintenir une atmosphère vivable dans leur lieu de travail, malgré les agressions sexuelles affreuses dont elles sont parfois victimes, que le Belge Peter Monsaert a décidé de placer la famille qu’il dépeint dans Le Ciel flamand [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Peter Monsaert
fiche film
]
. Le film, projeté dans la section Nuev@s Director@s du 64ème Festival de San Sebastian après un passage au 41ème Festival de Toronto, raconte l’histoire d’une fillette qui n’a pas le droit d’entrer dans l’établissement décrit ci-dessus (dont le nom donne son titre au film), mais vit tout près, car sa mère comme sa grand-mère  y travaillent.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Eline (incarnée par la petite Esra Vandenbussche) voit tous les jours, à l’heure du déjeuner, sa mère Sylvie (Sara Vertongen, sa mère dans la vraie vie) sortir d’une maison plantée en pleine campagne belge, à côté d’une départementale, au niveau de la frontière linguistique du pays, pour manger un sandwich avec elle dans la voiture de sa grand-mère, qui l’amène là exprès. Quand la petite lui demande pourquoi elle ne peut pas entrer dans cette maison, et quel travail elle fait, la mère lui répond : “J’aide les gens quand ils ont besoin de câlins”. De temps en temps, c’est un conducteur de bus qui s’occupe d’Eline, l’”oncle” Dirk (Wim Willaert), un peu mystérieux mais visiblement très gentil, surtout quand il emmène la fillette en promenade ou qu’il lui fait des petits cadeaux. Cette apparente situation d’équilibre se maintient jusqu’au jour de l’anniversaire de la petite : tandis qu’elle se prépare à souffler les bougies de son gâteau, toujours dans la voiture garée devant le bordel, en attendant sa mère, elle décide de s’aventurer dans la demeure, pour voir comment elle est, dedans. Les filles, qui ne se sont pas aperçu qu’elle était entrée, semblent sereines et insouciantes, mais le danger approche, sous la forme d’un homme répugnant.

Peter Monsaert dépeint ce moment clef de manière admirable : du point de vue de la fillette, qui ne comprend pas ce qui se passe et n’a pas une image complète de l’homme, car son attention est retenue par des détails - qui pourraient attendrir le pire des monstres. Eline, traumatisée, n’est pas un témoin fiable pour comprendre ce qui s’est passé, quand Sylvie et Dirk essaient d’enquêter sur les faits et de traquer le loup qui a amené avec lui toute cette obscurité. Le film, majoritairement gris (un fond sur lequel se détache très sporadiquement un peu de paysage belge sous le ciel toujours nuageux), de même que son scénario (qui propose des thèmes intéressants mais ne les traite pas à la perfection, ce qui rend le résultat assez commun), avance de bonnes idées dans sa réflexion fragmentée sur la validité morale de l’acte de se faire justice soi-même. Cependant, le mieux est sans doute de ne pas tout éclaircir, car il n’y a pas de solution facile dans une situation aussi effroyable que celle qui suit le moment où le Petit Chaperon rouge franchit le seuil du Ciel flamand.

Le Ciel flamand a été produit par Lunanime. Les ventes internationales du film sont gérées par la société française UDI - Urban Distribution International.

(Traduit de l'espagnol)

Lire aussi

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home