Glory (2016)
Park (2016)
Waves (2016)
Baccalauréat (2016)
María (y los demás) (2016)
United States of Love (2016)
Personal Shopper (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SAN SEBASTIÁN 2016 Zabaltegi-Tabakalera

email print share on facebook share on twitter share on google+

Louise en hiver, au printemps, en été, et les années passent

par 

- SAN SEBASTIÁN 2016 : Le Français Jean-François Laguionie a présenté une perle de l’animation à la section Zabaltegi, une histoire douce, délicate et spirituelle

Louise en hiver, au printemps, en été, et les années passent

Pour éviter toute confusion : Jean-François Laguionie présente une perle à la section Zabaltegi-Tabakalera et non à la section éponyme (Perlas) du 64e Festival du film de Saint-Sébastien. Avec Louise en hiver [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le cinéaste français nous offre une histoire mûre, propre à l’être humain, et les situations et réflexions qu’elle suggère permet de s’identifier facilement. En dépit des réticences que de nombreux adultes peuvent avoir à l’égard des dessins animés, le cinéaste français parvient à émouvoir avec une œuvre douce, délicate, spirituelle, riche en nuances et pleine de poésie.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Il était une fois, une vieille dame appelée Louise qui, comme chaque année, passait l’été à Billigen sur mer, une ville côtière fictive. Cependant, Louise rate le train de retour et c’est là que commencent les problèmes, les aventures et que son ingéniosité se met à l’œuvre.

C’est un conte sur les souvenirs, les marées, la mort, la solitude et la survie, entre autres. En définitive, comme le déclarait lui-même le réalisateur lors de la présentation du film : ‘’c’est un film sur la vie, mais il est difficile de le réduire à une seule idée’’, car Louise est bien plus que cela. Elle va affronter cette ville côtière désormais déserte et se surprendra elle-même en découvrant ce qu’elle est capable de faire. Cette Robinson Crusoé construira une cabane et établira une série de routines (des séances de nettoyage amusantes dans son foyer improvisé, des drôles de bains dans les douches publiques de la plage, des promenades élégantes sur la digue l’après-midi et les siestes lors desquelles les nombreux souvenirs et expériences resurgissent).

Mais Louise n’est pas seule dans ses aventures. Elle rencontrera un chien, Pepper, qui deviendra son fidèle allié et noble complice. L’histoire a été réalisée selon le procédé de gouaché, consistant à diluer les différentes illustrations à l’eau ou à l’aide d’autres médiums. Laguionie a choisi de réaliser les dessins lui-même, car il se sentait très proche de l’histoire. ‘’Louise décide de construire une cabane face à la mer, c’est ce que j’aurais fait dans la même situation. On ne se sent pas abandonné à la mer : il y a des mouettes, des crabes, il y a de la vie et c’est un défi pour quelqu’un qui est presque en fin de vie et qui doit tout recommencer à zéro’’. C’est un curieux défi que se lance la protagoniste. Les couleurs pastel font penser à un tableau impressionniste du début du siècle, cependant, le cinéaste a avoué ne pas s’être laissé emporter par un courant pictural. Les références, s’il y en a, sont inconscientes.

L’animation 2D, pionnière dans ce domaine, caractérisée par le dessin à la main, intègre des procédés en 3D afin de donner de la profondeur aux personnages et illuminer les scènes. Dominique Frot, l’actrice qui prête sa voix particulière et rauque (connue pour El padre de mis hijos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Mia Hansen-Løve
fiche film
]
de Mia Hansen, Løve ou The Smell of Us [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pierre-Paul Puljiz
fiche film
]
du polémique Larry Clark), a réussi à donner force et caractère à cette chronique sensible et humaine. Et si Jean-François Laguionie était parvenu à capturer l’essence de la vie, ce qui nous terrifie, nous émeut, nous fait vibrer ou rire grâce à ce film d’animation modeste ? La réponse : prochainement en salle.

Les ventes de cette production franco-canadienne (JPL Films, ARTE France Cinéma et Unité Centrale) sont assurées par Films Distribution. Le film sera distribué en France par Gebeka Films.

(Traduit de l'espagnol)

Lire aussi

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home