Glory (2016)
Waves (2016)
María (y los demás) (2016)
Baccalauréat (2016)
United States of Love (2016)
Personal Shopper (2016)
Zoology (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE France

email print share on facebook share on twitter share on google+

707 M€ en 2017 pour le CNC

par 

- Le projet de loi de Finances prévoit un budget en hausse de 5,2% pour le Centre national du cinéma et de l'image animée

707 M€ en 2017 pour le CNC

Dévoilé par la Ministre de la Culture, Audrey Azoulay, le projet de loi de Finances pour 2017 voit le budget du CNC augmenter de 5,2% à 707 M€. Cette hausse permettra d'abord d’accompagner la croissance du volume de production, avec notamment13 M€ supplémentaires pour le soutien automatique. Le dynamisme du marché hexagonal (fréquentation structurellement supérieure à 200 millions d’entrées par an, ce qui place la France au premier rang européen; très forte hausse de l’activité et des investissements à +375 M€ sur les six premiers mois 2016, en particulier grâce à la revalorisation des crédits d’impôt) détermine en effet fortement le niveau des soutiens automatiques à la production, à la distribution et à l’exploitation grâce au système de redistribution des taxes perçues sur l'ensemble de la filière.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Par ailleurs, le CNC orchestrera en 2017 plusieurs réformes, pour une enveloppe globale de 18 M€, afin d'améliorer la diversité de l'offre cinématographique (revalorisation des aides à la distribution, réforme des aides aux cinémas classés art et essai, mesures en faveur du court métrage, etc.), soutenir davantage le rayonnement international des oeuvres (mise en place d’un soutien automatique à l’exportation des films; renforcement des aides à la promotion des productions audiovisuelles), appuyer l'action des régions et assurer le renouvellement des talents (à noter que 30 % des aides à l’écriture et à la production sont aujourd'hui accordées à des auteurs de premiers films). 

La présentation du projet de loi de Finances 2017 a également été l'occasion pour le ministère de la Culture de se féliciter au niveau hexagonal de l'accord interprofessionnel conclu en mai dernier à Cannes pour assurer une meilleure exposition des films indépendants dans les salles moyennes et grandes (limitations de la multidiffusion des films dans les multiplexes; engagements contractuels sur un nombre de séances garanties pour au moins deux semaines, etc.), et favoriser l'accès aux "films art-et-essai porteurs" pour les salles des villes de moins de 50 000 habitants.

Enfin, sur le plan européen, le ministère de la Culture en a profité pour rappeler qu'"en matière de droit d’auteur, la France défendra avec vigueur le principe de territorialité des droits d’exploitation d’une œuvre, pour la diffusion linéaire comme pour la diffusion non-linéaire, car elle est essentielle au financement de la production et à la juste rémunération des créateurs."

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home