La Fille inconnue (2016)
Il più grande sogno (2016)
King of the Belgians (2016)
Baccalauréat (2016)
Ma vie de courgette (2016)
L'Ornithologue (2016)
L'Avenir (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BUSAN 2016

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Festival international de Busan projette des films européens en avant-première

par 

- La 21e édition du Festival international de Busan va présenter une belle sélection de titres du Vieux Continent, dont certains en avant-première mondiale ou internationale

Le Festival international de Busan projette des films européens en avant-première
Fleur de Tonnerre de Stéphanie Pillonca-Kervern

La 21e édition du Festival international de Busan, qui commence demain et se prolongera jusqu’au 10 octobre, accueille en tout 299 films de 69 countries, dont 94 en avant-première mondiale et 28 en avant-première internationale. Ils seront projetés sur 34 écrans répartis dans cinq cinémas de la capitale sud-coréenne, et accompagnés d’un programme comprenant d’autres événements, masterclasses, tables rondes, discussions, rencontres, et bien sûr le Forum du Festival de Busan.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Cette année, Busan réfléchit à ses 20 ans d’existence, à son identité et sa place présente et future dans l’industrie du cinéma mondiale. Profitant de sa position autonome, l’événement veut soutenir le cinéma asiatique tout en s’ouvrant au reste du monde et aux coopérations. 

Le cinéma européen est bien représenté dans les différentes sections du festival. Dans la section Cinéma mondial, 34 des 42 films présentés sont européens : Une vie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Stéphane Brizé
fiche film
]
de Stéphane Brizé, Afterimage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du maestro polonais Andrzej Wajda, la coproduction germano-franco-turco-polonaise Clair Obscur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Yesim Ustaoglu, Mort à Sarajevo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Danis Tanovic
fiche film
]
de Danis Tanović, le titre austro-luxembourgeois Egon Schiele [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
: [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
Death and the Maiden [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Dieter Berner, Poésie sans fin [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Alejandro Jodorovsky (France/Japon/Chili), Foreign Body [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Raja Amari, le film franco-allemand Frantz [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : François Ozon
fiche film
]
de François Ozon, Mal de Pierres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Nicole Garcia, Le Ciel attendra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Marie-Castille Mention-Schaar, le film récemment palmé d’or Moi, Daniel Blake [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Ken Loach, It’s Not the Time of My Life [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Szabolcs Hajdu
fiche film
]
du Hongrois Szabolcs Hajdu, le représentant espagnol aux Oscars Julieta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Pedro Almodovar
fiche film
]
de Pedro Almodovar, Le Roi des Belges [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jessica Woodworth, Petr Br…
fiche film
]
de Peter Brosens et Jessica Woodworth, Original Bliss [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Sven Taddicken
fiche film
]
de l’Allemand Sven Taddicken, Personal Shopper [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Artemio Benki
interview : Olivier Assayas
fiche film
]
d’Olivier Assayas, Scarred Hearts [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Radu Jude
fiche film
]
du Roumain Radu Jude, Sieranevada [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Cristi Puiu
fiche film
]
de son compatriote Cristi Puiu, la coproduction italo-française Fais de beaux rêves [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Marco Bellocchio
fiche film
]
de Marco Bellocchio, La Mort de Louis XIV [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Albert Serra
fiche film
]
d’Albert Serra, la coproduction hispano-argentine The Distinguished Citizen [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Gastón Duprat et Mariano Cohn, The Oath [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Islandais Baltasar Kormákur, The Ornithologist [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : João Pedro Rodrigues
fiche film
]
de João Pedro Rodrigues, La Reconquista [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jonas Trueba
fiche film
]
de Jonás Trueba, The Teacher [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jan Hřebejk
fiche film
]
de Jan Hřebejk, la coproduction franco-islandaise La Vie aquatique [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Sólveig Anspach, Juste la fin du monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Xavier Dolan, la comédie allemande Toni Erdmann [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Maren Ade
fiche film
]
de Maren Ade et le lauréat berlinois United States of Love [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Tomasz Wasilewski
fiche film
]
du Polonais Tomasz Wasilewski

Quatre productions européennes vont faire à Busan leur avant-première internationale : La vita possibile [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Ivano de Matteo, Kóblic [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Sebastián Borensztein, May God Save Us [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Rodrigo Sorogoyen
fiche film
]
de Rodrigo Sorogoyen et Monte [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Amir Naderi. Epifanía d’Oscar Ruiz Navia et Anna Eborn,  qui a réuni les efforts de la Colombie, de la Suède et du Danemark, va être projeté en avant-première mondiale.

Le film allemand Heart of Stone [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Johannes Naber
fiche film
]
, de Johannes Naber, et le titre italien In guerra per amore [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Pierfrancesco Diliberto, vont faire leur avant-première mondiale dans la section Open Cinema. Dans la section Flash Forward, le public va pouvoir découvrir en avant-première internationale Maria (y los demás) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Nely Reguera
fiche film
]
de Nely Reguera, Worlds Apart [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Christopher Papakaliatis, The Saint [+lire aussi :
critique
interview : Andrius Blazevicius
fiche film
]
d’Andrius Blazevicius et Starfish [+lire aussi :
critique
interview : Virgil Widrich
fiche film
]
by Bill Clark. Dans la même section, Night of a 1000 Hours [+lire aussi :
critique
interview : Virgil Widrich
fiche film
]
de Virgil Widrich et Fleur de Tonnerre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Stéphanie Pillonca-Kervern vont être dévoilés au monde.

Sept jurys départageront les films pour décerner les prix Nouveau courant, Grand angle (pour les sections Documentaires et Courts-métrages), Acteur et Actrice de l’année, Vision-Director, FIPRESCI et NETPAC. Parmi les professionnels participant à ces jurys, on peut citer Souleymane Cissé, qui est le réalisateur africain vivant le plus influent du moment, la productrice indienne Guneet Monga, qui compte parmi les 12 femmes les mieux placées de l’industrie du divertissement mondiale, le directeur de Rotterdam Bero Beyer, le réalisateur coréen Zhang Lu, le programmateur du Festival de Munich Bernhard Karl, ou encore le photographe, chef-opérateur et réalisateur Mahmoud Kalari.

(Traduit de l'anglais)

CNC conférence 6 decembre
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs