Toni Erdmann (2016)
Il più grande sogno (2016)
King of the Belgians (2016)
L'Ornithologue (2016)
Ma vie de courgette (2016)
L'Avenir (2016)
La Fille inconnue (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Lumière : acte 8 du Grand Lyon Film Festival

par 

- Quentin Tarantino, Park Chan-wook, Catherine Deneuve, Nicholas Winding Refn, Paolo Sorrentino et pléthore d'invités pour fêter l'histoire du cinéma

Lumière : acte 8 du Grand Lyon Film Festival

Réussir à faire d'une manifestation dédiée aux films du patrimoine un événement très populaire avec des projections géantes bondées et survoltées, des séances présentées par un multitude (près de 200 !) d'artistes incluant de très grands noms du cinéma mondial, des master class haut de gamme et un Marché du Film Classique pour les professionnels : voilà ce qu'a réussi à accomplir en huit ans le pilote de l'opération, Thierry Frémaux, avec le Festival Lumière dont la 8e édition (du 8 au 16 octobre 2016, deux jours de plus que les années précédentes) débutera demain à Lyon en présence de Quentin Tarantino qui viendra présenter le film d'ouverture (Butch Cassidy et le Kid).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Invité surprise, le cinéaste américain n'est que l'une des très nombreuses vedettes du 7e art contemporain qui rallieront Lyon pour fêter l'histoire du cinéma et mettre en valeur les oeuvres du passé avec 180 films au menu de 390 séances. Figurent en effet en tête d'affiche Catherine Deneuve (qui recevra le Prix Lumière 2016, succédant à Clint Eastwood, Milos Forman, Gérard Depardieu, Ken Loach, Quentin Tarantino, Pedro Almodovar et Martin Scorsese – lire la news), la star chinoise Gong Li, le maestro coréen Park Chan-wook, son homologue américain le puncheur Walter Hill, l'enfant terrible du cinéma français Gaspar Noé, et le scénariste Jean-Loup Dabadie qui donneront tous des master class et verront des sélections de leurs films projetés. A noter également d'autres autres master class au programme, en particulier celles dispensées par Quentin Tarantino, par l'actrice française Sandrine Kiberlain, par le compositeur français Bruno Coulais ou encore par le producteur britannique Jeremy Thomas.

Parmi les invités du festival Lumière 2016 se distinguent également le Danois Nicolas Winding Refn (qui présentera Bleeder), l'Américain Jerry Schatzberg (Panique à Needle Park) et Nicole Garcia (Place Vendôme). L'Italien Paolo Sorrentino sera de la partie en séance spéciale avec les deux premiers épisodes de sa série TV The Young Pope, tandis que Vincent Lindon présentera trois films de Marcel Carné (dans le cadre d'une rétrospective qui verra aussi intervenir Jean-Pierre Jeunet). L'on peut aussi citer Anna Karina (pour Alphaville de Jean-Luc Godard), Emmanuel Bercot (Mirage de la vie de Douglas Sirk), Philippe Garrel (pour son film Le vent de la nuit), Costa Gavras (pour ses deux premiers longs, Compartiment tueurs et Un homme de trop, invisibles depuis 25 ans et restaurés pour ses 50 ans de carrière), Jerzy Skolimowski (pour Love Story),Virginie Efira (pour Nous nous sommes tant aimés d'Ettore Scola), Julie Bertuccelli (pour Dracula de Tod Browning) et Rebecca Zlotowski (pour Miami Vice de Michael Mann), sans oublier Agnès Varda, Marisa Paredes, Lambert Wilson, Jean-Paul Salomé, Eric Lartigau, Christophe Honoré, Alexandra Maria Lara, Aurore Clément, Ab Al Malick, Philippe Le Guay, Jean-Paul Rappeneau, Clotilde Courau, Régis Wargnier, Anne Consigny, Jean Becker, Nils Schneider, Hippolyte Girardot, Jérôme Bonnell, Lolita Chammah, Abd al Malik, Gilles Marchand, Dominique Blanc, Elsa Zylberstein, Alberto Barbera (le directeur artistique de la Mostra de Venise), Gian Luca Farinelli (directeur de la Cinémathèque de Bologne), Emmanuelle Béart, ou encore l'infatigable Bertrand Tavernier (avec entre autres son Voyage à travers le cinéma français [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

Redécouverte des comédies de l'Italien Antonio Pietrangeli, programme Buster Keaton, hommage à Dorothy Arzner (la première femme cinéaste acceptée par Hollywood), exploration des "monstres Universal" des années 30-40 (vampire, momie, loup-garou, etc.), ciné-concerts, sélection de films de l'année 1970 choisis par Tarantino, sections "sublimes moments du muet", "trésors des archives" et "nouvelles restaurations" : le festival Lumière 2016 va faire briller le passé du cinéma de mille feux. Un passé intéressant également grandement les professionnels du présent avec le volet industrie et la 4e édition du Marché du Film Classique (du 12 au 14 octobre) qui fera notamment un état des lieux de l'exploitation dans le monde des films de patrimoine et qui dissèquera leur promotion, marketing et communication, avant que les distributeurs ne dévoilent leurs line-up 2017 (en particulier Carlotta, Eye International, Gaumont, Les Acacias, Lost Films, Malavida, Pathé, Potemkine, Splendor, et Tamasa Distribution).

CNC conférence 6 decembre
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs