La Fille inconnue (2016)
Baccalauréat (2016)
María (y los demás) (2016)
United States of Love (2016)
Waves (2016)
Il più grande sogno (2016)
American Honey (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

LÉGISLATION Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Matteo Renzi présente la nouvelle loi italienne sur le cinéma

par 

- Avec le nouveau projet de loi, la consigne est “stop aux amis de mes amis”. Les financements se monteront à 400 millions d’euros ; les productions étrangères auront accès à 40% de crédit d’impôts

Matteo Renzi présente la nouvelle loi italienne sur le cinéma
Le Président du Conseil italien Matteo Renzi

La nouvelle loi italienne sur le cinéma va bientôt être mise en place, a annoncé le Président du Conseil Matteo Renzi à Florence. “Le texte a été approuvé en deuxième lecture au Sénat, donc nous sommes confiants quant à l’obtention d’une approbation définitive d’ici quelques semaines”, a dit Renzi. La loi prévoit le doublement du fonds cinéma, qui va passer de 200 à 400 millions d’euros à distribuer selon un mécanisme nouveau : “les commissions ministérielles vont être remplacées pas un système d’incitations automatiques qui permettra de laisser derrière nous le mécanisme des “amis de mes amis”. Renzi a souligné que la nouvelle loi pour le cinéma “n’est pas un jouet dont les bénéfices se limitent aux professionnels du secteur et que nous avons créé pour leur faire plaisir alors que le pays a d’autres problèmes : je pense que l’Italie est aussi un patrimoine, dont le cinéma fait partie”.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Les sommes consacrées aux crédits d’impôts vont passer des 150 millions d’euros actuels à près de 260. Le ministre de la Culture Dario Franceschini a ajouté que “le milliard d’euros généré par les crédits d’impôts a été un tel avantage l’année dernière que nous avons dû l’intégrer, et nous allons nous retrouver dans la même situation cette année, grâce au succès de cette initiative”.

“C’est une journée historique, a commenté Rosa Maria Di Giorgi, rapporteuse au Sénat du projet de loi sur le cinéma. Tout le secteur est en train d’être réorganisé selon des critères d’innovation, d’efficacité et de mérite”. Di Giorgi explique que la réforme a permis de réserver aussi des financements pour la formation des jeunes. “Les versements se monteront à environ 12 millions par an (3% du fonds cinéma) pour financer la formation des enseignants, qui auront le devoir d’éduquer les professionnels et le public du futur. On prévoit aussi un plan extraordinaire pour réouvrir des salles de cinéma auquel nous allons dédier 120 millions d’euros à fonds perdus ces 5 prochaines années, avec une attention particulière pour les communes de moins de 15 000 habitants. Le projet de loi prévoit aussi un crédit d’impôts de 40% pour les productions étrangères qui viendront tourner sur notre sol”.

(Traduit de l'italien)

Home Sweet Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs