La Fille inconnue (2016)
Il più grande sogno (2016)
King of the Belgians (2016)
Baccalauréat (2016)
Ma vie de courgette (2016)
L'Ornithologue (2016)
L'Avenir (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Islande

email print share on facebook share on twitter share on google+

Godless : un Golden Puffin rejoint son Léopard d’or

par 

- Le premier long-métrage du réalisateur bulgare Ralitza Petrova a remporté le premier prix du 13e Festival international du film de Reykjavik, qui s’est clôturé samedi

Godless : un Golden Puffin rejoint son Léopard d’or
Ralitza Petrova (sur l'écran) accepte son Golden Puffin pendant la cérémonie des prix (© RIFF)

Samedi, Godless [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ralitza Petrova
fiche film
]
, le premier long-métrage du réalisateur bulgare Ralitza Petrova a permis à ce dernier d’ajouter à sa collection le 13e prix international en remportant le Golden Puffin – la récompense suprême – dans la section New Vision, consacrée à 11 premiers ou seconds longs-métrages, au 13e Festival international du film de Reykjavik (Islande).

Cette coproduction entre la Bulgarie, le Danemark et la France raconte l’histoire d’une infirmière qui, poussée par l’argent facile et une dépendance à la morphine, vend les cartes d’identité de patients atteints de démence sur le marché noir pour le vol d’identité. Le film a remporté quatre prix à Locarno, dont le Léopard d’or pour le Meilleur film et la Meilleure Actrice (Irena Ivanova).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

‘’C’est un film morne, mais magnifique, avec un jeu d’acteur et une ambiance cinématographique poignante, qui allie le suspens maussade d’une histoire criminelle médicalisée au subtil portrait de l’agonie dans une société post-communiste’’ a déclaré le jury, composé Jonas Holmberg, directeur artistique du Festival international du film de Göteborg (Suède), Grímur Hákonarson, réalisateur islandais et Yrsa Sigurðardóttir, scénariste.

La cérémonie de clôture du festival a eu lieu au Whales of Iceland Museum de Reykjavik, où les invités se sont joints aux 23 baleines de mousse et d’acier, grandeur nature, suspendues aux murs et aux plafonds. S’en est suivi une excursion consacrée aux merveilles naturelles de l’Islande : volcans, champs de lave, glaciers, chutes d’eau, fjords et plages de sable noir – toutes sont apparues dans de nombreux films internationaux.

Les baleines faisaient également partie du casting de The Islands and the Whales, du réalisateur écossais Mike Day, qui a remporté l’Environmental Award dans la catégorie Different Tomorrow, mettant en lumière les problèmes environnementaux et humanitaires. Day explore la tradition de la chasse à la baleine et des oiseaux marins dans les îles Féroé, qui s’est vue marginalisée suite à la contamination des baleines par la pollution marine.

Voici la liste complète des films récompensés :

Le Golden Puffin
Godless [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ralitza Petrova
fiche film
]
– Ralitza Petrova (Bulgarie/France/Danemark)

Environmental Award
The Islands and the Whales – Mike Day (Écosse)

New Visions – Special Mention
The Giant [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Johannes Nyholm
fiche film
]
- Johannes Nyholm (Suède/Danemark)

Le Golden Egg (pour les jeunes talents)
The Duke – Max Barbakow (États-Unis)

Audience Award – sections Documentary et Open Seas
Mr Gaga [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
- Tomer Heymann (Suède/Israël/Allemagne/Les Pays-Bas)

Best Icelandic Short
Cubs – Nanna Kristín Magnúsdóttir

Best International Short 
Home – Daniel Mulloy (Royaume-Uni)

Prix honorifiques
Darren Aronofsky (États-Unis)
Deepa Mehta (Canada)

(Traduit de l'anglais)

CNC conférence 6 decembre
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs