Glory (2016)
Waves (2016)
María (y los demás) (2016)
Baccalauréat (2016)
United States of Love (2016)
Personal Shopper (2016)
Zoology (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VARSOVIE 2016 Séances spéciales

email print share on facebook share on twitter share on google+

Moon Dogs : sur la route vers l’âge adulte

par 

- Le premier long-métrage de Philip John est un sympathique road movie sur le moment où il faut se débarrasser de ses illusions d’adolescent

Moon Dogs : sur la route vers l’âge adulte
Christy O'Donnell et Jack Parry-Jones dans Moon Dogs

Moon Dogs [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Philip John
fiche film
]
, le premier long-métrage du Gallois Philip John, également musicien punk, est au programme au Festival de Varsovie après son avant-première mondiale à Édinbourg. Il s’agit d’un sympathique road movie, co-écrit par Derek Boyle et Raymond Friel, avec beaucoup d’humour et une bonne bande originale. 

Michael (Jack Parry-Jones) et Thor (Christy O'Donnell) sont demi-frères. Ils vivent dans les îles Shetland avec leur mère et leur père respectifs. Michael est un gentil garçon, avec des illusions romantiques ; Thor voudrait être Trent Reznor de Nine Inch Nails et créer de la musique électronique, bien que son instrument soit l’accordéon – probablement parce que c’est celui que son père voulait qu’il apprenne. Les deux jeunes gens s’aiment bien moins que leurs parents entre eux : le conflit entre eux est permanent. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Quand la petite amie Michael part étudier à Glasgow, il est tellement jaloux qu’il ne tarde pas à décider de la rejoindre, en compagnie de Thor. En chemin, Les mésaventures se succèdent, souvent drôles et parfois totalement grotesques. Ils se trouvent même une compagne de route, une fille belle et farouche du nom de Caitlin (Tara Lee) qui cherche un groupe pour chanter au festival Celtic Connections.

Ensemble, le trio voyage en bateau, en camion, en bus et même en moto (avec sidecar). Ils finiront par arriver à Glasgow, mais chacun de son côté, car Caitlin a voulu montrer aux demi-frères qu’attirance et sentiments ne justifient pas d’être jaloux et possessif.

Moon Dogs a tout pour plaire dans la circuit des festivals, avec ses sympathiques acteurs (Lee a plus d’expérience, car il a joué cette année dans la production américaine Miracles from Heaven, alors que Parry-Jones et O'Donnell font ici leurs débuts), sa narration bien menée, ses images impressionnantes à l’accent écossais et sa musique (composée par Anton Newcombie de The Brian Jonestown Massacre), superbe quoiqu’utilisée un peu trop généreusement.

Moon Dogs est une coproduction qui a réuni Ripple World Pictures (Irlande) et Up Helly Aa Films (Royaume-Uni).

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home