Glory (2016)
Park (2016)
Waves (2016)
Baccalauréat (2016)
María (y los demás) (2016)
United States of Love (2016)
Personal Shopper (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

LONDRES 2016 Prix

email print share on facebook share on twitter share on google+

Certain Women et Grave triomphent à Londres

par 

- Starless Dreams gagne le prix du meilleur documentaire

Certain Women et Grave triomphent à Londres
Julia Ducournau reçoit le Prix Sutherland du meilleur premier film pour Grave (© John Phillips / BFI LFF)

Certain Women de Kelly Reichardt (États-Unis) a été élu meilleur film au 60e Festival BFI de Londres (5-16 octobre). Le jury de la compétition internationale a déclaré : “En une année pleine d’énergie pour le cinéma, c’est l’excellente mise en scène du film et sa tranquille modestie qui nous ont décidés à lui donner le prix du meilleur film. Voici une histoire humaine et poignante qui nous donne à voir avec une vulnérabilité étonnante et sur un ton délicat, à l’opposé de toute exagération, l’isolement, les frustrations et la solitude des vies non vécues dans un coin tranquille de l’Amérique rurale”.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Grave [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Julia Ducournau
fiche film
]
de Julia Ducournau (France/Belgique) a remporté le Prix Sutherland du meilleur premier film. La présidente du jury, Sarah Gavron, a commenté ainsi sa décision : “C’est un film qui nous a choqués autant qu’il nous a surpris. Nous avons été très admiratifs de la manière dont la réalisatrice a fait du genre quelque chose de totalement inattendu. Nous avons adoré l’exubérance da la narration, la jubilation qu’on sent tout du long, l’originalité de ce décor déroutant, l’humour noir très noir du film, la bande originale excellente et le langage visuel vraiment unique qu’on trouve dans cette oeuvre. À cela s’ajoutent les interprétations audacieuses et charismatiques des femmes au centre de ce film, à la fois unique et déroutant, qui promet d’en faire littéralement défaillir plus d’un”. 

Le jury a également félicité Houda Benyamina pour l’énergie et la véracité de Divines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Houda Benyamina
fiche film
]
(France) et pour la performance d’Oulaya Amamra

Le Prix Grierson du meilleur documentaire est allé à Mehrdad Oskouei pour Starless Dreams (Iran). La présidente du jury, Louise Osmond, a expliqué : “Starless Dreams raconte l’histoire de jeunes filles réunies dans une centre de détention juvénile iranien, sauf que si cette description semble indiquer un film sombre sur l’univers sordide de jeunes vies brisées, c’est tout le contraire qu’on voit à l’écran. Ce film nous a fait entrer dans un univers dont aucun de nous n’avait idée avant (celui des enfants des rues, des voleurs et des enfants de toxicomanes accros au crack en Iran), en nous en montrant l’humour, la vitalité et le bel esprit. Sur un rythme bien découplé, tout en nous présentant des personnages bien dessinés, et bien ancrés dans ce lieu, Mehrdad Oskouei avec une humanité incroyable les peurs et amitiés de ces jeunes. L’ironie bouleversante du film, c’est que c’est au sein du centre de détention, en compagnie de filles comme elles, que les jeunes protagonistes ont enfin trouvé une famille et un endroit qu’elles peuvent considérer comme leur maison, si bien que ce qu’on craint le plus pour elles, le moment où elle seront libérées et rendues à leurs familles. C’est un film qui reste avec vous pendant très longtemps”.

Le Prix BFI Fellowship a été remis à l’artiste vidéo lauréat du Turner et réalisateur oscarisé Steve McQueen par son collaborateur régulier Michael Fassbender

Palmarès complet du Festival BFI de Londres 2016 : 

Meilleur film de la compétition officielle
Certain Women - Kelly Reichardt (États-Unis)

Prix Sutherland du meilleur premier long-métrage
Raw [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Julia Ducournau
fiche film
]
- Julia Ducournau (France/Belgique)
Félicitations du jury
Divines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Houda Benyamina
fiche film
]
- Houda Benyamina (France)

Prix Grierson du meilleur documentaire
Starless Dreams - Mehrdad Oskouei (Iran)

Meilleur court-métrage
9 Days: From My Window In Aleppo - Issa Touma, Thomas Vroege et Floor van de Muelen (Pays-Bas/Syrie)

BFI Fellowship
Steve McQueen

(Traduit de l'anglais)

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home