La Fille inconnue (2016)
Baccalauréat (2016)
María (y los demás) (2016)
United States of Love (2016)
Waves (2016)
Il più grande sogno (2016)
American Honey (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

ROME 2016

email print share on facebook share on twitter share on google+

Denial : Rachel Weisz s’oppose à un révisionniste

par 

- Ce film de Mick Jackson, qui met face-à-face une universitaire américaine et le célèbre négationniste britannique David Irving, est en compétition dans la capitale italienne

Denial : Rachel Weisz s’oppose à un révisionniste
Rachel Weisz dans Denial

Peut-on nier la Shoah ? À l’évidence, la réponse est non (dans certains pays, le négationnisme est d’ailleurs traité comme un délit), et pourtant, il existe un courant de pensée anti-historique et anti-scientifique qui conteste que les camps d’extermination nazis aient jamais existé et minimise l’implication d’Hitler dans l’utilisation des chambres à gaz, qui servaient tout au plus à éliminer les poux des déportés. Un des révisionnistes les plus farouches était l’historien britannique de la Seconde Guerre mondiale David Irving. Quand sa collègue américaine Deborah Lipstadt l’a accusé, dans son ouvrage Denying the Holocaust: The Growing Assault on Truth and Memory, d’avoir falsifié ses sources et d’en avoir délibérément ignorées, Irving l’a même portée en justice, pour diffamation.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

C’est ce procès, qui s’est tenu à Londres en 2000, que raconte Denial [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mick Jackson, scénarisé par David Hare (The Hours, Le Liseur [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et présentement en compétition à la Fête du Cinéma de Rome. L’universitaire américaine, interprétée de manière très incisive par la Britannique Rachel Weisz (oscarisée pour La Constance du jardinier [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), reste pour le moins interdite quand elle découvre qu’au Royaume-Uni, dans les affaires de diffamation, la charge de la preuve pèse sur le prévenu. Elle se retrouve ainsi à entreprendre une grande bataille légale pour établir que l’Holocauste est une vérité historique. 

Denial n’est pas un thriller, mais si la conclusion de l’affaire est prévisible (car quel juge britannique donnerait raison à un universitaire arguant que les chambres à gaz ont été “fabriquées après la guerre” ?), il est néanmoins très intéressant de suivre le développement des protagonistes de l’histoire. Irving est ici interprété par Timothy Spall, probablement un des meilleurs acteurs britanniques du moment, qui restitue parfaitement le regard dément de l’extrémiste, son arrogante détermination et l’impudence de son déni devant la vérité. À un moment du procès, le juge (Alex Jennings) en vient même à se demander si Irving n’argumente pas de bonne foi, et s’il ne faudrait pas de fait le placer sous tutelle.

Aux côtés de “la prévenue” se dressent le fascinant avocat Anthony Julius (joué par l’Irlandais Andrew Scott, qui incarnait Paul McCartney dans la série de la BBC Lennon Naked, et Moriarty dans la série Sherlock), qui se refuse par principe à faire venir pour témoigner des survivants des camps, et surtout le prince du prétoire Richard Rampton, joué par un autre géant, Tom Wilkinson. Cette habile défense va parvenir à inverser les rôles, faisant d’Irving (qui a fait l’erreur de ne pas prendre d’avocat) le prévenu, et avec lui ses théories sur les complots juifs internationaux (Rampton démontre en effet que l’historien a manipulé les documentaires, le qualifiant sans hésiter de malhonnête). Tant et si bien qu’à la fin du procès, le juge Charles Gray va débouter Irving de sa demande et le traiter d’antisémite et de négationniste ayant “délibérément mésinterprété et manipulé les preuves historiques”.

Denial a été produit par la société britannique Shoebox Films avec des partenaires américains. Les ventes du film sont assurées par Cornerstone Films. En Italie, sa sortie est prévue pour le 17 novembre (distrib. : Cinema). Le public britannique pourra le découvrir à partir du 10 février 2017.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Les Arcs