Spoor (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
The Square (2017)
Handia (2017)
I Am Not a Witch (2017)
Valley of Shadows (2017)
La Belle et la meute (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Nouveaux horizons et retour aux sources à Dijon

par 

- 600 professionnels au rendez-vous des 26es Rencontres Cinématographiques de L'ARP pour décrypter les enjeux d'une industrie en pleine mutation

Nouveaux horizons et retour aux sources à Dijon

Très souvent cité en exemple vertueux et efficace, le modèle français de financement, d'organisation et de régulation de la filière cinématographique n'en est pas moins soumis à de permanentes adaptations liées aux évolutions de la production, de la distribution et de la consommation des films. Et les Rencontres Cinématographiques organisées par L'ARP (Société civile des Auteurs-Réalisateurs-Producteurs) sont un rendez-vous incontournable dans l'Hexagone pour prendre la mesure des grands enjeux du moment dans un panorama actuel marqué par l'émergence d'un "nouvel ordre audiovisuel". Effacement des frontières, convergence et stratégies de contenus exclusifs seront donc au coeur des débats des 26es Rencontres (lire la news sur le programme) qui se déroulent à Dijon du 21 au 23 octobre, en présence de près de 600 professionnels, notamment Audrey Azoulay (ministre de la Culture et de la Communication) et Frédérique Bredin (présidente du CNC).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le débat "Cinéma et diffuseurs : vers un nouveau e-deal" retient particulièrement l'attention puisqu'il verra intervenir Maxime Saada, directeur général du groupe Canal+, pilier du financement du cinéma français. Tentant d'enrayer la décrue de son nombre d'abonnés dans l'Hexagone (sur lequel est indexé le montant de ses investissements légalement obligatoires dans le préachat de films français et européens), Canal+ mise sur une stratégie de relance via de nouvelles offres. Un virage scruté à la loupe par tous les professionnels du 7e art en France car si Canal+ tombait de son piédestal, les dégâts seraient considérables pour l'ensemble de la filière. 

Les producteurs français (qui seront représentés au débat par Xavier Rigault - 2.4.7 Films et co-président de l'UPC) regardent donc aussi du côté des forces montantes comme SFR (dont Michel Combes, le président directeur général, s'exprimera à Dijon), l'opérateur télécoms étant en pleine croissance en termes d'acquisitions, pour l'instant de droits sportifs et de séries TV (notamment l'italienne Médicis: les maîtres de Florence, acheté à Wild Bunch), mais avec également des ambitions à terme côté cinéma (en production internalisée ou pas, telle est aussi la question). Un débat qui inclura également Jean-David Blanc (co-fondateur de Molotov.tv) et Delphine Ernotte-Cunci (présidente de France Télévisions) avec en toile de fond la question de savoir s'il faut considérer les nouveaux acteurs comme de nouvelles "chaînes payantes" avec les mêmes obligations d'investissement dans la production ou s'il fautremodeler l'architecture réglementaire tout en protégeant la diversité cinématographique ?

Parmi les différents sujets au menu dijonais, il faut mentionner la réforme en réflexion de l'agrément des films français (qui aurait des conséquences directes évidemment aussi sur les coproductions européennes), avec pour en discuter les producteurs Patrick Sobelman (Agat Films/Ex Nihilo) et Frédéric Brillion (Epithète Films), Ardavan Safaee (directeur de la production de Pathé), le réalisateur Jean Marboeuf et Christophe Massie (président délégué de la FICAM - Fédération des industries du Cinéma, de l’Audiovisuel et du Multimédia). A signaler également entre autres le débat "Comment éviter le Culturexit" qui sera modéré par Pascal Rogard (directeur général de la SACD) et verra échanger Anna Herold (chargée des dossiers "droit d'auteur, plateformes, portabilité des données, gouvernance d'Internet" au cabinet du commissaire européen Günther Oettinger), Daniel Friedlaender (directeur du bureau européen de SKY), la députée française Karine Berger, la députée européenne Virginie Rozière, Carole Tongue (présidente des Coalitions européennes pour la diversité culturelle) et le cinéaste Radu Mihaileanu.

WTW Documentaries
EPI Distribution
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss