Sage Femme (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Western (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

ROME 2016

email print share on facebook share on twitter share on google+

Noces : se rebeller contre les traditions

par 

- Dans ce film du Belge Stephan Streker, la jeune Lina El Arabi est extraordinaire dans le role d’une “immigrée de seconde génération” qui veut simplement être libre de faire ses propres choix

Noces : se rebeller contre les traditions
Lina El Arabi dans Noces

Zahira est enceinte de son petit ami Tariq. Elle voudrait garder l’enfant, mais pas lui. Voilà l’intrigue de Noces [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Stephan Streker
fiche film
]
du Belge Stephan Streker (Le Monde nous appartient [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Stephan Streker
fiche film
]
), actuellement au programme de la Fête du Cinéma de Rome. L’histoire se passe en Belgique, où il est facile pour une jeune femme d’avorter en étant sûre que son intimité sera respectée. Zahira (Lina El Arabi) est une jeune fille de 18 ans comme tant d’autres, avec une vie sociale bien pleine, entre les cours au lycée. Elle a aussi un beau rapport de complicité avec son frère, Amir (Sébastien Houbani). Et pourtant, quelque chose la distingue des autres jeunes belges : elle appartient à une famille pakistanaise traditionaliste. C’est pour cela qu’elle a d’autant plus besoin de résoudre le problème qui l’affecte à l’abri des regards.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Quand Zahira renonce à avorter, à l’insu de sa meilleure amie Aurore (Alice de Lencquesaing), ses parents lui proposent trois époux possibles, qui résident tous au Pakistan et qu’elle ne peut rencontrer que brièvement via Skype. Cette situation de choix forcé est si ridicule que Zahira en rit avec Aurore, mais ses parents prennent au contraire tout cela terriblement au sérieux. Tout sensibles et relativement ouverts qu’ils soient, ils ne transigent pas sur les préceptes de leur religion musulmane, qui ont déjà été appliqués pour leur fille aînée. Quand la situation se précipite, Zahira se réfugie chez son amie, avec le soutien du père de cette dernière (Olivier Gourmet, splendide chacune des quelques minutes où il apparaît à l’écran), puis fugue avec un jeune mécanicien spécialisé dans les motos qui lui fait la cour (Zacharie Chasseriaud), pour se diriger hélas vers un dénouement tragique.

Bien que le thème ne soit pas nouveau au cinéma, puisqu’il s’inscrit parfaitement dans le débat actuel sur le pluriculturalisme et le concept d’”unité dans la diversité” qui divise d’Europe, Stephan Streker le présente, à partir d’une histoire vraie, selon une perspective propre qu’il parvient à maintenir, restituant très bien la manière dont la jeune héroïne se retrouve de plus en plus désorientée. Lina El Arabi (récemment vue dans le téléfilm Ne m'abandonne pas de Xavier Durringer) est extraordinaire dans le rôle de ce personnage à l’opposé de ces jeunes qui se radicalisent et vont vers le jihad : c’est une vraie jeune femme “de seconde génération” qui veut simplement être libre dans ses choix existentiels et sentimentaux. Son énergie débordante et sa vitalité illuminent l’écran tandis que le réalisateur la suit de près avec sa caméra, scrutant son visage pour y déceler la moindre émotion qui s’y dessine. Le scénario, par moments un peu trop didactique et linéaire (peut-être pour mieux toucher le jeune public), soutient néanmoins très bien le récit du début à la fin.

Noces est un coproduction belgo-franco-luxembourgeoise qui a réuni Daylight Films, Tarantula, Formosa et Minds Meet. En France, Jour2Fête le lancera dans les salles le 22 février prochain. 

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

DPC
WBImages Locarno
Swiss Locarno
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss