La Belle et la meute (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Marta primé aux Cinemed Meetings

par 

- Le projet de premier long de Jean Anouilh remporte la Bourse principale d'aide au développement du Festival du Cinéma Méditerranéen de Montpellier

Marta primé aux Cinemed Meetings

Au terme de deux jours de pitchs, le jury de la 26e édition de la Bourse d'aide au développement organisée dans le cadre du 38e Festival du Cinéma Méditerranéen de Montpellier a couronné Marta, projet de premier long métrage du Français Jean Anouilh, produit par Marie Sonne Jensen, Nathalie Algazi et François Drouot pour La Voie Lactée. Le scénario est centré sur le personnage de Marta qui vit recluse dans les collines à la frontière espagnole. Cela fait des mois qu’elle n’a pas vu Daniel, son fils unique. Soupçonnant son frère Toni d’être mêlé à la disparition de Daniel et comprenant que le moment est venu de reprendre sa vie en main, Marta part à Perpignan mener une enquête qui la contraindra à se confronter à un secret qui la mine depuis très longtemps... Attribuée par un jury composé de Jacques Bidou (JBA Production), Leyla Bouzid (réalisatrice), Monique Carcaud-Macaire (chercheuse en cinéma), Antoine Khalife (Festival de Dubaï) et Dominique Welinski (DW Production), cette bourse d'aide au développement de 8000 euros est dotée par le CNC et s'y ajoutent 5000 euros de prestations de post production image chez Anaphi Studios.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La seconde bourse, 4000 euros dotés par la région Occitanie (plus 5000 euros de prestations techniques dans le cadre d'une post production chez French Kiss) est allée au projet Le boulevard Babel de l'expérimenté cinéaste roumain Gheorge Preda, produit par Marghidan Liviu pour Scharf Advertising.

Parmi les vainqueurs figurent également deux autres projet de premiers longs : le libanais Les quinze de Michel Zarazir, produit par son frère Gabriel (bourse de 3000 euros dotés par l'Association Beaumarchais et 2500 euros de prestations chez Titra Film) et la coproduction suisso-franco-belge Peau de vache de Tamer Ruggli (production Tipi’mages) qui remporte une résidence d'écriture au Moulin d'Andé. A noter que le projet français Mieux qu'un lièvre de Brahim Fritah (produit par Futurikon) aura droit aussi à une résidence d'écriture, mais en Grèce, offerte par le Mediterranean Film Institute. Au total, la sélection a permis cette année à 15 porteurs de projets, cinéastes et producteurs, de présenter leurs sujets et intentions au jury de la Bourse d'aide au développement.

Enfin, la seconde édition de "Du court au long" dont les 12 projets sélectionnés ont été évalués par un jury incluant Yasmina Nini Faucon, Georges Goldenstern et Fabienne Aguado a distingué In the Heat of the Day de l'Israélienne Or Sinai et Partout l'absence du Palestinien Ramzi Maqdisi qui bénéficieront de deux résidences d'écriture au Moulin d'Andé grâce au soutien de la SACD.

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss