Sonate pour Roos (2016)
Mes Provinciales (2018)
Lemonade (2018)
Nico, 1988 (2017)
Arrhythmia (2017)
Jusqu'à la garde (2017)
9 Doigts (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Allemagne / Pays nordiques

email print share on facebook share on twitter share on google+

17 films en compétition aux Journées du cinéma nordique de Lübeck

par 

- Les réalisateurs scandinaves seront nombreux à assister à l’événement allemand, du 2 au 11 novembre. Au programme en tout : 185 films

17 films en compétition aux Journées du cinéma nordique de Lübeck
Pyromaniac, de Erik Skjoldbjærg

Les 58e Nordic Film Days-Journées du cinéma nordique de Lübeck, en Allemagne, commencent aujourd’hui sur la projection en avant-première internationale de Rosemari [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, de la Norvégienne Sara Johnsen, en présence de la réalisatrice, de ses actrices, Ruby Dagnall et Laila Goody, et du producteur Turid Øversveen, de 4½ Fiksjon.

Ces derniers ne sont que quelques-uns des nombreux acteurs et réalisateurs invités au festival, le plus grand qui soit dédié au cinéma nordique en dehors de Scandinavie, jusqu’à sa clôture le 11 novembre. 17 films sont en lice pour le Prix NDR et ses 12 500 euros.

De Norvège également, la liste comprend Pyromaniac [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Erik Skjoldbjærg
fiche film
]
 d’Erik Skjoldbjærg (l’actrice Liv Bernhoft Osa, récompensée pour ce rôle par un Amanda lors du Festival international du film de Norvège, et Gian-Piero Ringel, le coproducteur allemand du film, seront à Lübeck) et Hevn (Revenge) [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Kjersti G. Steinsbø
fiche film
]
 de Kjersti Steinsbø (avec Maria Bock, Amanda de la meilleure actrice dans un second rôle).

Le Danemark, qui avait fait plus de 30 000 entrées à l’édition précédente, est représenté cette année par Across the Waters [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Nicolo Donato, The Day Will Come [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Jesper W Nielsen et In the Blood [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rasmus Heisterberg
fiche film
]
, le premier long métrage en tant que réalisateur de l’excellent scénariste Rasmus Heisterberg.

L’Islandais Baltasar Kormákur va présenter The Oath [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, déjà en lice au Festival international du film de San Sebastian, ainsi que la série Trapped, récompensée du Prix Europe. Heartstone [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Guðmundur Arnar Guðmundsson
fiche film
]
de Gudmundur Arnar Gudmundsson, Prix Q Hugo en or à Chicago, est également en compétition.

La Finlande propose Olli Mäki [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Juho Kuosmanen
fiche film
]
de Juho Kuosmanen, son candidat aux Oscars (accompagné à Lübeck par les acteurs Eero MilonoffJarkko Lahti et Oona Airola), et l’histoire de chasses aux sorcières située au XVIIème siècle Devil’s Bride [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de Saara Cantell (en présence de Cantell et son actrice Tuulia Eloranta).

Du côté de la Suède, les titres en lice sont  A Holy Mess [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’actrice et réalisatrice Helena Bergström, Drifters [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Peter Grönlund (accompagné par l’actrice Malin Levanon, Prix de la meilleure actrice aux Guldbagge du cinéma suédois), Walk with Me [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Lisa Ohlin et Small Town Curtains de Johan Löfstedt

Quelques-uns des 185 remarquables films seront projetés à 360° degrés dans une tente-dôme plantée spécialement pour le festival, ou en réalité virtuelle au cinéma CineStar Filmpalast Stadthalle. Le public pourra regarder autour de lui et explorer ce qui l’entoure avec Sheepview 360° - il pourra par exemple se joindre à un paisible troupeau de moutons tout en se promenant le long des falaises abruptes ou des fjords des îles Féroé.  

La section documentaire du festival est cette année dédiée aux personnes en situation de crise : “Chaque jour, les politiques, la société et les réseaux sociaux sont dominés par la violence, la guerre et les combats, mais contrairement aux informations quotidiennes, ces films reflètent une réalité plus concrète et détaillée en présentant des histoires personnelles et en leur donnant une voix et un visage“. Le festival dispose également d’un vaste programme de films pour enfants et jeune public.

(Traduit de l'anglais)

Let's CEE
Finale Plzen Springboard
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss